Foot - C1 - PSG - Vos notes de Leipzig-PSG : Donnarumma au top, Kimpembe mauvais élève

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Auteur d'un arrêt décisif sur penalty à Leipzig (2-2) mercredi, en Ligue des champions, le gardien italien Gianluigi Donnarumma a été le meilleur Parisien en Allemagne selon les internautes de L'Équipe. Presnel Kimpembe a en revanche été le moins bien noté. Vous avez été plus de 9 000 à noter les joueurs du PSG mercredi soir, après le nul à Leipzig (2-2) en Ligue des champions. Avec un peu plus de sévérité que les reporters de L'Équipe (4,9 de moyenne, contre 5,1) mais un seul désaccord majeur, autour de la performance du jeune latéral portugais Nuno Mendes (4,6 pour les internautes, 6 dans nos colonnes). lire aussi Le débrief tactique de Leipzig-PSG : ce qui a manqué à Paris pour gagner Auteur d'un arrêt décisif sur un penalty d'André Silva à la 12e minute, alors que Paris était déjà mené, Gianluigi Donnarumma a obtenu la meilleure de vos notes (6,6 de moyenne), juste devant Georginio Wijnaldum, auteur d'un doublé et crédité d'un 6,5. Derrière, seuls trois autres joueurs ont obtenu la moyenne : Marquinhos (6,3), Neymar (5,2) et Angel Di Maria (5), le plus mauvais élève étant Presnel Kimpembe (2,6 de moyenne, contre 3 dans nos colonnes). Malmené pendant tout le match, le défenseur champion du monde a provoqué un penalty dans les derniers instants. Vos notes Donnarumma (6,6) - Hakimi (4,7), Marquinhos (6,3), Kimpembe (2,6), Nuno Mendes (4,6) - Danilo P. (3,9), I. Gueye (4,2) - Di Maria (5), Wijnaldum (6,5), Neymar (5,2) - Mbappé (4,7)
Les notes de L'Équipe Donnarumma (7) - Hakimi (4), Marquinhos (7), Kimpembe (3), Nuno Mendes (6) - Danilo P. (3), I. Gueye (4) - Di Maria (5), Wijnaldum (7), Neymar (6) - Mbappé (4)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles