Foot - C1 - PSG - PSG-Dortmund : le Collectif Ultras Paris va se rassembler devant le Parc des Princes

L'Equipe.fr
L’Equipe

Info L'Équipe. Le Collectif Ultras Paris (CUP) a déclaré en préfecture un rassemblement devant la tribune Auteuil pour montrer son soutien au PSG malgré le huis clos face à Dortmund, mercredi soir en 8es de finale retour de C1. Le huis clos prononcé pour la rencontre entre le PSG et Dortmund en 8es de finale retour de la Ligue des champions n'empêchera pas certains supporters parisiens de venir encourager leur équipe aux abords du Parc des Princes. Le Collectif Ultras Paris (CUP), principal groupe de supporters du PSG, a en effet déclaré « un rassemblement devant la tribune Auteuil » auprès des services de la préfecture de police de Paris, a fait savoir cette dernière à L'Équipe, sans préciser l'heure du rendez-vous. « Un dispositif adapté pour sécuriser ce rassemblement » est prévu, poursuit la préfecture de police. Les supporters du PSG entre déception et recherche de plan B Lundi, dans la foulée de l'annonce du huis clos en raison de l'épidémie de coronavirus, Romain Mabille, le président du CUP, avait déclaré au micro d'Europe 1 que son groupe voulait trouver une solution pour soutenir les joueurs parisiens : « Si on peut demander à tous les supporters de pousser l'équipe tout autour du stade, c'est ce qu'on va faire. Je ne sais pas comment on va se caler, on ne veut pas pousser les gens à "foutre le bordel", mais il est important que les supporters viennent autour du stade pousser l'équipe et qu'ils nous entendent ! » Ce mardi matin, la ministre des Sports Roxana Maracineanu avait adressé un message aux fans parisiens. « J'ai de l'empathie pour tous les supporters qui devront mettre leur ferveur de côté, mais nous faisons appel à leur responsabilité collective, a-t-elle déclaré au sortir d'une réunion avec les acteurs du sport au sujet de l'épidémie, selon des propos rapportés par 20 Minutes. Si on leur interdit l'accès au stade, ce n'est pas pour le plaisir. Se rassembler pourquoi pas, mais en faisant attention aux règles de sécurité ». Dimanche soir, le ministre de la santé, Olivier Véran, avait annoncé l'interdiction des rassemblements de plus de 1 000 personnes en France à l'exception des événements « utiles à la nation ».

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi