Foot - C1 - Le PSG qualifié pour les 8es de finale de Ligue des champions malgré sa défaite contre Manchester City

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le PSG a rejoint les 8es de finale de la Ligue des champions ce mercredi, malgré sa défaite sur le terrain de Manchester City (1-2). La victoire du RB Leipzig à Bruges a en effet qualifié Paris, qui devra toutefois se contenter de la deuxième place. 

Le match : 2-1

La victoire contre City au Parc des Princes le 28 septembre (2-0), malgré la grande souffrance de la seconde période, avait permis au PSG d'envoyer un signal de puissance à la concurrence européenne. On doute fortement que la prestation des Parisiens ce mercredi ait produit le même effet. Totalement dominé par des Citizens à un niveau bien supérieur, le PSG n'a quasiment pas existé - même s'il a ouvert le score par l'inévitable Kylian Mbappé - et a logiquement fini par craquer à l'Etihad Stadium (1-2). Paris a malgré tout validé son billet pour les huitièmes de finale, grâce à la victoire du RB Leipzig à Bruges (5-0, voir ci-dessous). Mais il a dit adieu à la première place et affrontera donc un premier de groupe au prochain tour. 

lire aussi Le film de Manchester City - PSG 

Alors que Paris avait ouvert le score rapidement au Parc (8e minute), avant de s'organiser pour défendre, l'équipe de Mauricio Pochettino n'a pas du tout eu cette opportunité ce mercredi. Le PSG a immédiatement été acculé dans sa moitié de terrain, et les 11 tirs mancuniens à la pause (seulement 3 pour Paris) témoignaient du siège subi. Malgré tout, Paris a atteint la pause sans craquer, avec notamment des sauvetages de Kimpembe (5e), Hakimi (18e) et Marquinhos, en plus des interventions de Keylor Navas (5e, 32e, 33e). Le poteau s'est aussi opposé à un tir d'Ilkay Gündogan (33e). 

Hormis sur une frappe de Kylian Mbappé au-dessus en contre (43e), Paris n'a rien fait pour se montrer à son avantage. Plus inquiétant, l'équipe est apparue coupée en deux comme jamais, avec des offensifs désintéressés par le travail défensif, surtout Lionel Messi et Neymar. Plusieurs joueurs, dont Marquinhos et Leandro Paredes, s'en sont d'ailleurs émus. Le PSG peut toutefois compter en ce moment sur un Kylian Mbappé en fusion, et le Français l'a encore prouvé. Il a a ouvert le score contre le cours du jeu, avec un enchaînement très rapide et une frappe entre les jambes d'Ederson, après un centre dévié de Lionel Messi (50e). 

Lire la suite sur L'Équipe.fr

VIDÉO - Zidane bientôt au PSG ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles