Le PSG s'impose sur le terrain de Manchester United et se rapproche des huitièmes de la Ligue des champions

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Mis sous pression par le succès du RB Leipzig sur le terrain de l'Istanbul Basaksehir (4-3), le PSG s'est imposé en Angleterre face à Manchester United (3-1). Il est tout proche des huitièmes de finale.

Le match : 1-3

En cette période compliquée, le PSG s'est fait du bien au moral en l'emportant avec deux buts d'écart sur le terrain de Manchester United (3-1). Ce « large » succès permet aux hommes de Thomas Tuchel d'avoir une différence de buts particulière positive sur MU. Il en est de même par rapport au RB Leipzig. Ainsi, un point contre un Istanbul Basaksehir déjà éliminé, le 8 décembre au Parc des Princes pour la dernière journée, suffira à qualifier les Parisiens pour les huitièmes de finale. Un succès leur assurera la première place du groupe.

Paris a quand même souffert à Manchester, où l'équipe était sur courant alternatif. Son excellent début de match a été validé par l'ouverture du score de Neymar (6e), au départ et à la conclusion d'une action relayée par Mbappé. Les changements effectués par Thomas Tuchel (Bakker-Herrera pour Kean-Paredes) et le passage en 3-5-2 ont permis à l'équipe de reprendre le contrôle de l'entrejeu. Marquinhos, dont la tête de la 64e s'est écrasée sur la barre, a redonné l'avantage au PSG (69e) à la suite d'une action improbable (frappe manquée de Herrera, rebond chanceux sur Diallo). Bakker n'a pas pu creuser l'écart, frustré par De Gea (68e), et Mbappé s'est également manqué au terme d'un contre au long cours (89e). C'est Neymar, l'homme du match, qui a marqué le dernier but, sur une offrande de Rafinha (90e).

Mais pendant 40 minutes, au coeur du match, le PSG a trop reculé. Cela a permis à Rashford d'égaliser avec l'aide de Danilo (32e). De retour après une maladie, Martial a tout manqué et notamment une immense occasion seul devant le but vide à la 49e). Edinson Cavani, qui a été préféré à Greenwood, a été malchanceux à la 57e, sa tête lobée échouant sur la transversale. Déjà défait en Turquie il y a un mois, MU jouera sa qualification la semaine prochaine à Leipzig. Un nul lui suffira pour passer en 8es de finale.

2/16

Manchester United a perdu seulement deux de ses seize réceptions d'un club français en compétition européenne (10 victoires, 4 nuls) : c'était contre Paris à chaque fois (0-2 en février 2019 et 1-3 ce mercredi). Le fait : Fred ne pouvait pas terminer la rencontre Leandro Paredes s'est retrouvé par terre à la 21e, après avoir provoqué Fred. Les deux joueurs ont échangé des mots et l'Argentin s'est approché très près du Brésilien. Ce dernier a alors eu un mouvement de la tête et a touché le visage du Parisien. Alerté par l'arbitre vidéo, M.Orsato a vérifié les images et s'est montré clément en donnant seulement un carton jaune au Mancunien. Vingt minutes plus tard, Fred a écrasé le pied de Paredes, qui avait taclé. Le Brésilien a encore échappé à l'expulsion... et a vu l'arbitre avertir son adversaire. Deux décisions incompréhensibles. Comme celle d'Ole Gunnar Solskjaer, qui ne l'a pas fait sortir à la pause. A la 71e, coupable d'une nouvelle faute sur Herrera, Fred a été expulsé. Enfin.

Retrouvez cet article sur l’Equipe