Foot - C1 - Manchester City en démonstration à Bruges en Ligue des champions

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avec des buts signés Cancelo, Mahrez (doublé), Walker et Palmer, Manchester City a surclassé le Club Bruges en Belgique (5-1) et prend provisoirement la tête du groupe A devant le PSG, avant son match contre le RB Leipzig (21 heures). Le match : 1-5 Après son revers à Paris le 28 septembre (0-2), Manchester City s'est élevé très au-dessus de Bruges, ce mardi soir, au stade Jean Breydel, là où le PSG avait été mis en difficulté (1-1, le 15 septembre). À Bruges, les Anglais ont mené logiquement par deux buts d'écart à la pause, après avoir martyrisé l'équipe belge par des projections et récupérations rapides. Si deux buts ont été refusés à Grealish (10e, faute au préalable sur Mata) et Rodri (13e, hors-jeu), le danger est venu de partout et c'est Cancelo, sur un vrai appel d'attaquant en profondeur dans l'axe, qui a pu tromper Mignolet de près après avoir hérité d'une ouverture superbe de Foden (30e). lire aussi Le film du match
Avant la pause, sur un mouvement Dias-Mahrez-De Bruyne à l'entrée de la surface, l'Algérien provoquait une faute de Nsoki dans une défense souvent mise au supplice et transformait le penalty en prenant le gardien belge à contre-pied (43e). Le match a viré au cauchemar pour Bruges après la pause. Lancé par De Bruyne, Walker accablait Mignolet sur une frappe croisée du droit (53e), et City inscrivait un quatrième but grâce à deux entrants, Sterling permettant à Palmer de marquer son premier but à 19 ans en Ligue des champions, sur son premier ballon, d'une frappe du gauche enroulée (67e). Si Bruges a sauvé l'honneur quand Vanaken a repris du droit un centre venu côté droit (81e), Mahrez a conclu le festival de City en se jouant du pauvre Mignolet, sur une ouverture dans le dos de la défense de Fernandinho (84e). Le joueur : Foden insaisissable Aligné en faux numéro neuf, le milieu offensif anglais a idéalement servi Cancelo sur le premier but de Manchester City. Mais, surtout, sa position a particulièrement déstabilisé Bruges, parce qu'il décrochait souvent pour organiser le jeu et aspirait un des défenseurs axiaux, parce qu'il a été constamment trouvé entre les lignes et qu'il permettait à De Bruyne et Benardo Silva de se retrouver libres. Tactiquement, Bruges n'a pas trouvé la solution. Le fait : les latéraux à la fête Joao Cancelo et Kyle Walker ont marqué les premier et troisième buts de City, comme des latéraux n'hésitant pas à chercher à déséquilibrer l'adversaire, à créer le surnombre, à se projeter comme des attaquants. Pour Walker, il s'agit de son premier but en Ligue des champions, pour sa 39e apparition. 22 Comme le nombre de tirs de Manchester City à Bruges. Pour neuf cadrés et cinq buts. lire aussi Le groupe A de Ligue des champions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles