Foot - C1 - Real - Les choix et l'avenir de Zidane au Real Madrid en question dans la presse espagnole

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La presse espagnole n'a pas compris que Zinédine Zidane aligne plusieurs joueurs hors de forme (dont Ramos et Hazard) et change de système contre Chelsea (0-2) mercredi, en Ligue des champions. « AS » s'interroge sur son avenir. Au lendemain de l'élimination du Real Madrid en demi-finale de la Ligue des champions mercredi, contre Chelsea (0-2), AS s'interroge sur l'avenir de Zinédine Zidane. Si l'entraîneur français (48 ans) « a un contrat (jusqu'en 2022, ndlr) » et que « le club veut qu'il continue », il a laissé planer le doute dans les couloirs de Stamford Bridge, répétant qu'il pensait « à la Liga » et que le reste serait « vu plus tard ». lire aussi « Au revoir Eden » : la polémique Hazard enfle en Espagne, son départ du Real Madrid réclamé Trois fois vainqueur de la Ligue des champions avec le Real entre 2016 et 2018, Zidane vit « probablement la saison la plus difficile » de sa carrière d'entraîneur, selon le quotidien sportif madrilène, qui l'a senti « blessé par les vives critiques qu'il a reçues jour après jour ». S'il garde la confiance de ses dirigeants, « beaucoup à Madrid commencent à craindre le pire », écrit AS, « à commencer par les joueurs ». Ramos, Hazard... des choix qui interrogent Ses choix d'aligner trois joueurs visiblement hors de forme (Ramos, Mendy, Hazard) et de titulariser Vinicius à un poste de latéral droit qui n'est pas le sien ont été vivement critiqués mercredi. Pour Marca, Zidane a « trahi sa normalité » en « pariant sur un système (le 3-5-2) et certains joueurs qui n'ont pas fonctionné pour lui ». lire aussi Le débrief tactique : comment le Chelsea de Tuchel a totalement dominé le Real de Zidane Dans un sondage proposé au bas d'un article intitulé « Ramos et Hazard ne méritaient pas de jouer cette demi-finale », 86% des internautes estiment que Zidane a eu tort de relancer son capitaine, dont la présence a « déstabilisé l'équipe ». « Il s'est trompé sur tout », a notamment renchéri Predrag Mijatovic, ancien joueur et directeur sportif du Real, sur les ondes de la Cadena Ser. Ce qui n'empêche pas la presse de prendre du recul sur la contre-performance de mercredi. « C'est un entraîneur avec un grand E et la meilleure chose qui puisse arriver à Madrid est qu'il continue pendant de nombreuses années », écrit par exemple Marca.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles