Foot - C1 - Le Real Madrid de Benzema, buteur, domine l'Atalanta et va en quarts de finale de la Ligue des champions

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Déjà vainqueur (1-0) à Bergame à l'aller, le Real Madrid a de nouveau dominé l'Atalanta (3-1), en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions, grâce à des buts de Karim Benzema (34e), Sergio Ramos (60e s.p.) et Marco Asensio (85e), contre un joli coup franc de Luis Muriel (83e). Le match : 3-1 Éliminé à ce stade de la compétition (en huitièmes de finale), par l'Ajax Amsterdam (2-1, 1-4) en 2019, puis par Manchester City (1-2, 1-2) en 2020, le Real Madrid retrouve donc les quarts de finale, avec bien sûr l'espoir d'aller au bout, comme en 2016, 2017 et 2018. Face à une Atalanta Bergame (quatrième de la Serie A), assez décevante, l'équipe entraînée par Zinédine Zidane, qui avait réussi avec lui ce triplé historique, n'a jamais vraiment tremblé. Elle a confirmé logiquement, avec envie et application, son succès du match aller (1-0). lire aussi Le film de Real Madrid - Atalanta Bergame Entre deux équipes évoluant dans des systèmes assez proches, avec trois défenseurs centraux, la première période fut assez fermée. Les Bergamasques ont tenté une incursion d'entrée, mais la reprise de Gosens (sur un bon centre de Muriel) a été trop molle (3e). Et après une bonne intervention de Djimsiti face à Vinicius (27e), il a fallu une énorme erreur du gardien italien, Marco Sportiello, pour débloquer le match. Modric a intercepté sa relance totalement ratée pour entrer dans la surface et servir idéalement Karim Benzema, qui n'a pas gâché l'offrande (34e). L'incroyable rentabilité de Luis Muriel En seconde période, c'est plutôt logiquement que le Real a réussi le break. Car avant le penalty (obtenu par Vinicius pour un croc-en-jambe de Toloi), parfaitement transformé du pied droit par son capitaine emblématique, Sergio Ramos (60e), Vinicius (53e) et Ferland Mendy (55e), l'unique buteur de l'aller, avait eu deux belles occasions. La fin de match a été assez débridée, avec pêle-mêle, deux superbes interventions de Courtois face à Zapata (67e, 76e), un poteau trouvé par Benzema (68e) et un magnifique coup franc du pied droit de Luis Muriel (83e). L'attaquant international colombien de la Dea affiche une incroyable rentabilité, puisqu'il a ainsi été décisif une 29e fois cette saison (20 buts, 9 passes) en seulement 1600 minutes disputées toutes compétitions confondues, soit une fois toutes les 55 minutes ! Mais c'est bien le Real qui a eu le dernier mot, grâce à Marco Asensio, d'une reprise du pied gauche, servi par Lucas Vazquez, hyperactif (84e). Le joueur : Karim Benzema en habit de lumière Toujours très précieux dans le jeu de son équipe - comme l'a montré son extraordinaire remontée de balle sur le côté droit en première période - Karim Benzema a confirmé son tonitruant retour de blessure aux adducteurs (qui l'avait notamment privé du match aller). Il a en effet inscrit quatre des six buts du Real depuis : l'égalisation in extremis sur le terrain de l'Atletico dans le derby (1-1, le 7 mars), le doublé renversant contre Elche (2-1, le 13) et donc sa reprise victorieuse du pied droit pour ouvrir le score contre l'Atalanta. Il s'agit de son 21e but de la saison, le 5e en C 1, où il en totalise 70 en carrière (voir chiffre). Il a frôlé le doublé au terme d'une nouvelle action de classe (68e), mais sa tête a trouvé le poteau. lire aussi Ligue des champions : les résultats des huitièmes de finale 70 Karim Benzema a inscrit le 70e but de sa carrière en Ligue des champions. Il est cinquième du classement historique, derrière Cristiano Ronaldo (135), Lionel Messi (120), Robert Lewandowski (72) et Raul (71). 12/13 Le Real Madrid a gagné 12 de ses 13 derniers matches face à un adversaire italien en Ligue des champions (1 défaite) en marquant au moins deux buts lors de 11 de ces rencontres.