Foot - C1 - Real - La presse espagnole demande à Didier Deschamps d'appeler Karim Benzema pour l'Euro

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Après son nouveau but inscrit en demi-finales de la Ligue des champions contre Chelsea (1-1), la presse espagnole, unanime, demande au sélectionneur français Didier Deschamps de revoir sa position sur l'attaquant du Real en vue de l'Euro. Après la très belle performance de Karim Benzema, auteur d'un but magnifique contre Chelsea (1-1) mardi soir, en demi-finales de la Ligue des champions, la presse espagnole s'est emballée pour qualifier la prestation du français. lire aussi Benzema rejoint Raul Le journal espagnol Marca a estimé que ce serait un « crime » que l'attaquant français ne soit pas appelé chez les Bleus pour l'Euro prévu cet été. Les journalistes espagnols ont relancé le débat sur la présence de l'ancien attaquant lyonnais à l'Euro alors qu'Olivier Giroud est resté sur le banc des Blues. Ainsi, un quart d'heure après le coup de sifflet final, Marca a lancé sur son site un appel à Didier Deschamps en lançant : « Le crime avec Benzema doit s'arrêter. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Le crime doit s'arrêter » Et de poursuivre : « Il a marqué un grand but, il a failli en mettre un autre avec un tir qui s'est écrasé contre le poteau, et a montré qu'il était un leader majuscule en plus d'être un crack. Il a compris le jeu mieux que quiconque et même les imposants joueurs physiques de Chelsea ne pouvaient rien contre lui », a poursuivi Marca, subjugué par ce nouveau « récital ». Les journaux espagnols et plus particulièrement Marca, très remonté contre le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, estiment que « priver le monde du football en ne sélectionnant pas Benzema pour le Championnat d'Europe est tout simplement un crime ». Dans le même temps, le quotidien AS, titre : « Benzema gol de oro », une allusion non voilée au Ballon d'Or France Football que l'attaquant du Real Madrid mériterait de gagner sur ses performances actuelles selon les Espagnols. Une récompense que le Français ne pourra recevoir sans participer au prochain Euro.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.