Foot - C1 - Rennes - Julien Stéphan avant Krasnodar-Rennes : « Être redoutable d'efficacité »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Rennes jouera son avenir européen à Krasnodar, mercredi soir (18h55), les deux équipes se disputant la troisième place de leur groupe, synonyme de Ligue Europa. Avant de décoller pour la Russie ce mardi midi, le coach rennais Julien Stéphan a évoqué ce tournant. « Comment aborder ce déplacement décisif à Krasnodar, mercredi (18h55), pour la Ligue Europa ?
Il peut être décisif, sauf en cas de nul qui laisserait tout en jeu pour la dernière journée. Ensuite, on y va avec une grande détermination. Ce sera aussi un match devant 10 000 personnes, ils ont l'avantage d'avoir du monde, ça va nous permettre de rejouer dans une ambiance, source de motivation supplémentaire. Je suis convaincu que les joueurs seront dans une détermination totale, avec un investissement à 200 %. Je ne sais pas quel sera le résultat, mais je suis convaincu qu'ils seront investis d'une mission. lire aussi Le point sur le groupe de Rennes Comment espérer une grande performance quand on connaît vos difficultés actuelles (1 victoire sur les 11 derniers matches toutes compétitions confondues) ?
Le groupe a déjà montré en C1 qu'il était capable de réussir des matches costauds. Je crois que c'est une année particulière, on n'est pas les seuls à rencontrer des difficultés avec l'enchaînement, toutes les équipes qui jouent l'Europe quasiment, dans tous les Championnats, ont des difficultés à enchaîner en ce moment, même les clubs les plus huppés. On aura un adversaire de qualité avec énormément d'expérience, qui va récupérer tous ses atouts. « À l'aller, on avait eu beaucoup d'occasions pour l'emporter, mais on n'avait pas réussi à marquer ce deuxième but qui aurait changé les choses » À l'aller (1-1), ils avaient quelques absents, notamment dans le domaine offensif, ce sera différent. Il faudra vraiment bien défendre, car c'est une équipe qui a la faculté de se créer des occasions, mais il faudra aussi être pertinent dans l'utilisation du ballon, et certainement aussi bien jouer nos transitions offensives, car je pense qu'en en aura à négocier. Et surtout, être redoutable d'efficacité. À l'aller, on avait eu beaucoup d'occasions pour l'emporter, mais on n'avait pas réussi à marquer ce deuxième but qui aurait changé les choses. En l'absence préjudiciable de Serhou Guirassy (cheville droite), vous avez le choix en pointe entre Adrien Hunou et M'Baye Niang. Ce dernier est-il en capacité de débuter ?
Il est entré dans les trois dernières rencontres, donc vous avez la réponse. »