Foot - C1 - Revue de presse : Neymar roi de la soirée

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

La presse européenne a surtout souligné la performance de Neymar, acteur clé du PSG-Bayern de mardi soir en Ligue des champions. Comme à l'accoutumée, la presse allemande n'a pas fait dans la surenchère. Bien au contraire. L'élimination du Bayern n'a pas fait les gros titres mercredi matin. Bild affiche un petit « Le Bayern sorti ! » en Une, avouant une défaite « amer » malgré « la victoire à Paris qui ne suffit pas ». et que ce « 1-0 au match retour à Paris est la victoire la plus amère de Hansi Flick », commente le quotidien à grand tirage qui a préféré illustrer sa une sur les tensions au sein du Bayern.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le Süddeutsche Zeitung, grand journal national basé à Munich, affiche un petit « Le Bayern échoue ». À la Télévision, la chaîne RTL, en référence à la finale de l'an passé, n'hésite pas à parler de revanche : « le PSG se venge du Bayern » peut-on lire ce matin soulignant la chance du Bayern sur les tirs de Neymar sur la barre et le poteau et la maladresse sur les frappes du FC Bayern. Enfin, « Le PSG éteint le Bayern » selon la chaîne publique ARD qui parle d'une « triste victoire » lors d'un match de très haut niveau et salue la performance de Neymar seulement empêché de marquer par le talent de Neuer, les poteaux et la barre. D'autres soulignent encore la prestation du Brésilien : « Il a dansé autour de David Alaba, il a filé sous le nez de Jérôme Boateng. Seul Manuel Neuer lui a opposé sa classe mondiale », constate le Spiegel. « Neymar n'a pas marqué », renchérit le magazine Kicker, « mais il a marqué ce quart de finale retour de son empreinte [...] il aurait tout aussi bien pu réussir un quadruplé ». Outre-Rhin, le grand sujet des médias allemands mercredi est surtout l'avenir de l'entraîneur Hansi Flick, auteur d'un triplé la saison dernière mais apparemment sur le départ en raison de son conflit ouvert avec le directeur sportif Hasan Salihamidzic. « C'était le dernier match de Ligue des champions de Hansi Flick avec le Bayern », a asséné en direct à la télévision Lothar Matthäus, ancienne gloire du Bayern toujours très proche du club. Selon lui, Flick va prendre la suite de Joachim Löw en équipe nationale, et le coach de Leipzig Julian Nagelsmann a déjà été approché par le Bayern pour lui succéder.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La presse espagnole, logiquement, fait la part belle au quart de finale retour du Real Madrid qui se déplace à Liverpool. Marca fait sa une entière sur la rencontre avec une photo montage inspirée des Beatles traversant le fameux passage piéton d'Abbey Road. « Le PSG passe après une soirée inoubliable » titre le quotidien espagnol en bas de Une. La rencontre n'a pas fait l'objet d'une couverture énorme mais le journaliste Alberto Rubio s'est visiblement régalé. Son papier titré « Le PSG passe après une soirée inoubliable » avec un « Neymar stratosphérique » démarre en fanfare : « Ce PSG-Bayern nous a donné un monument de football qui devrait reposer au musée du Louvre comme l'un des meilleurs matches de l'histoire de la Ligue des Champions. » AS de son côté, sans mention en une, titre : « Le champion meurtdebout » en pages intérieures, soulignant aussi « un très grand match » de Neymar. En Angleterre, là encore, les unes sont restées très discrètes sur la qualification du club parisien. The Guardian parle du « courage » du PSG pour venir à bout des champions d'Europe en titre. Le Daily Mail revient sur la performance de Neymar « au bord des larmes ».