Foot - C1 - Revue de presse - Revue de presse : Pep Guardiola, désigné coupable

L'Equipe.fr
Après l'élimination de Manchester City par Monaco (5-3, 1-3) en huitième de finale de la Ligue des champions, la presse anglaise n'a pas épargné Pep Guardiola.

Après l'élimination de Manchester City par Monaco (5-3, 1-3) en huitième de finale de la Ligue des champions, la presse anglaise n'a pas épargné Pep Guardiola.Le coupable idéal semble tout trouvé : Pep Guardiola. Au lendemain de l'élimination de Manchester City de la Ligue des champions par l'AS Monaco (1-3), le visage de l'entraîneur espagnol barre la une des cahiers sports des journaux anglais. Le mot qui revient le plus souvent pour qualifier la débâcle de City est «crash». Nul besoin de traduction pour cerner l'idée : Manchester City s'est écrasé sur le Rocher.«L'agonie de Pep» titre le Daily Telegraph quand le Daily Mail parle du «Flop de Pep». Le Mirror évoque «la Faillite à Monte-Carlo » et rappele que Guardiola a été recruté pour remporter la Ligue des champions. «Manchester City a réellement reculé en Europe avec lui aux commandes, et le plus grand nom parmi les entraîneurs de football a ressemblé à un novice», écrit le Mirror qui regrette que Guardiola – qui dirigeait son 100e match européen – ne se soit pas servi de son expérience pour renfocer sa défense. «Alors City aurait eu une chance contre l'une des meilleures attaques européennes.»Pour l'ancien joueur Phil Neville «Manchester City n'a pas été à la hauteur des attentes» comme il l'a affirmé sur la BBC.En Espagne, Guardiola n'est pas épargné. Pour Mundo Deportivo, «un but de Bakayoko a mis Pep KO». Selon Marca, il s'agit du «moment le plus difficile pour Pep». «Pour la première fois de sa carrière, il pourrait ne remporter aucun titre», souligne le journal espagnol.Le catalan Sport a préféré offrir sa Une à la pépite française Kylian Mbappé dont le Barça serait tombé «amoureux». «Il y a un intérêt pour l'attaquant de Monaco, qui a marqué hier dans le duel contre City», explique le quotidien.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages