Foot - C3 - Les incidents de Lyon-Besiktas en questions

L'Equipe.fr
L'avant-match de Lyon-Besiktas, jeudi en quart de finale aller de la Ligue Europa, a dégénéré. De violents incidents entre supporters ont éclaté à l'extérieur du stade, avant que la pelouse du Parc OL soit envahie. Retour en questions sur cette soirée chaotique.

L'avant-match de Lyon-Besiktas, jeudi en quart de finale aller de la Ligue Europa, a dégénéré. De violents incidents entre supporters ont éclaté à l'extérieur du stade, avant que la pelouse du Parc OL soit envahie. Retour en questions sur cette soirée chaotique.Quand les choses se sont-elles envenimées ?L'après-midi s'était passée dans un calme relatif, mais vers 19h00, soit deux heures avant le coup d'envoi, des premiers incidents ont émaillé l'avant-match. Au niveau du virage Nord du Parc OL, des supporters lyonnais et stambouliotes ont commencé à s'échanger des jets de projectiles. Plusieurs mouvements de foule ont ensuite éclaté, aux abords de la boutique notamment, et les forces de l'ordre, venues en nombre pour l'occasion, ont dû intervenir.A qui la faute ?Difficile d'incriminer un groupe de supporters en particulier. Des Turcs ont été pris à partie par des Lyonnais. Des ultras du Besiktas se sont frottés à des gendarmes. Les responsabilités sont donc vraisemblablement partagées.Pourquoi certains supporters ont-ils envahi le terrain ?Quinze minutes avant le coup d'envoi, la pelouse du Parc OL a été envahie. Ce sont d'abord des Lyonnais installés dans le virage Sud qui sont descendus des tribunes pour fuir les jets de pétards provenant des supporters turcs placés sur l'anneau supérieur. Quelques-uns parmi ces derniers ont rejoint le terrain dans la foulée. Tout le monde a pu regagner sa place après une dizaine de minutes et l'intervention du dispositif de sécurité.Comment a réagi Jean-Michel Aulas ?Au moment où le terrain a été envahi, le président de l'OL a rejoint la pelouse à son tour pour appeler au calme. Il est ensuite monté en tribune et a échangé avec les supporters via le micro du kop. Il a passé toute la première période en leur compagnie.Comment ont réagi les deux équipes ?Le coup d'envoi a été retardé de près de 45 minutes. A leur retour des vestiaires, les joueurs et les entraîneurs des deux clubs ont formé un cercle au niveau du rond central avant de se mettre à applaudir. Les équipes ont ensuite procédé à un échauffement avant de démarrer la rencontre.Y a-t-il eu de nouveaux incidents pendant le match ?L'ambiance était bouillante pendant la rencontre. Au moment de l'ouverture du score de Ryan Babel (15e), des supporters du Besiktas ont sorti pétards, fumigènes et bombes agricoles. L'arbitre a alors demandé aux joueurs turcs d'appeler une nouvelle fois au calme mais aucun incident majeur n'est ensuite survenu.Lyon renverse Besiktas en deux minutes en quart de finale de la Ligue Europa

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages