Foot - C3 - Juninho évoque un retour à Lyon : «S'il y a un bon projet...»

L'Equipe.fr
Jean-Michel Aulas a confirmé que la nomination de Juninho comme directeur sportif était proche.

Juninho, l'ancien capitaine de l'OL, analyse les difficultés du club et se dit prêt à s'y investir un jour.Sept fois champion de France avec Lyon (2002-2008), Juninho (42 ans) continue de suivre depuis Rio de Janeiro, où il réside, l’actualité de son ancien club. L’ancien milieu de terrain devenu consultant télé, et qui a entamé une formation de manager dispensée par l’UEFA, confirme son envie d’y revenir à terme.« Que vous inspire la situation actuelle de Lyon ?La difficulté de cette équipe, c’est d’être régulière au haut niveau. Mais pour moi, elle reste capable de bien terminer en Ligue Europa. Perdre 4-1 à la maison (samedi contre Lorient) le match précédent, ça met le doute dans la tête des supporters mais ce n’est plus le moment d’y penser. Jusqu’ici, ils ont bien joué en Ligue Europa. Après, c’est sûr qu’il faut faire des efforts pour ne pas répéter des matches comme celui de Lorient, pour avoir plus d’équilibre sur la saison. Mais avec une équipe jeune, il y a toujours des moments difficiles dans une saison.Que pensez-vous du rôle confié à Gérard Houllier par Jean-Michel Aulas et de la moindre influence de Bernard Lacombe ?Les deux m’ont beaucoup aidé. Bernard était vraiment derrière moi, surtout les deux premières saisons, pour m’apporter des choses que je n’avais pas vues au Brésil. Et Gérard était mon entraîneur pendant la période de ma carrière où j’étais le plus fort. C’est normal qu’il y ait des changements dans un club et dans une grande équipe, il est nécessaire qu’il y ait plusieurs personnes à certains postes. Lyon n’avait peut-être pas pris cette habitude.La cellule de recrutement, notamment, va être étoffée…Je suis d’accord. Certains clubs en Europe ont quarante ou cinquante personnes qui regardent les matches. Ça ne peut pas être sous la responsabilité d’une seule personne.Bruno Genesio, qui a été chahuté par les supporters, est-il toujours l’homme de la situation ? Ce ne serait pas juste de ma part de profiter de mon statut pour répondre à cette question. A mon époque, c’était un adjoint très important, alors que le staff était encore réduit. Aujourd’hui, il a la connaissance de tout l’effectif mais pas l’expérience d’un autre club. Ça, ça joue un peu.Les choses bougent en ce moment. Voudriez-vous être un acteur de ce changement ?S’il y a un bon projet, oui. C’est le club dans lequel j’ai été le plus performant, c’est le club que j’aime et j’ai la reconnaissance des gens. Mais il faudrait un plan et avoir du temps pour travailler. »

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages