Foot - C3 - Ligue Europa : le Celtic Glasgow qualifié, la Lazio dans le dur

L'Equipe.fr
L’Equipe

La victoire du Celtic Glasgow sur le terrain de la Lazio Rome (2-1) ce jeudi le qualifie pour les seizièmes de finale de Ligue Europa, à deux journées de la fin. Les Italiens sont, eux, quasiment éliminés. En difficulté dans son groupe de Ligue Europa - 3e avec trois points, après trois journées -, la Lazio pouvait relever la tête ce jeudi contre le Celtic, leader du groupe. Mais malgré sa domination, la Lazio a cédé face à Glasgow (1-2), qui obtient sa qualification pour les seizièmes de finale. Le classement du groupe E Les Italiens ont mis d'entrée la pression sur le but de Forster, tout d'abord par Jony (3e), qui a alerté le gardien anglais, puis par Ciro Immobile. Le meilleur buteur de Serie A (13 buts) a encore prouvé sa grande forme actuelle en convertissant sa première occasion du match. Une reprise en une touche d'un centre de Lazzari légèrement dévié par Caicedo et la Lazio a pris les devants (1-0, 7e). La rencontre a alors pris un faux rythme, sans occasions franches ni même tirs tentés par chacune des deux équipes. Et à ce petit jeu là, c'est le Celtic qui s'en est mieux tiré. Après une erreur d'anticipation d'Acerbi, Forrest a été trouvé dans la surface. Sa frappe croisée a trompé Strakosha (1-1, 38e). Les Écossais ont égalisé sur leur toute première tentative de la rencontre. En seconde période, les spectateurs du Stadio Olimpico ont assisté à une timide tentative de la Lazio d'arracher la victoire, rendue difficile par le réveil du Celtic, à l'image d'Odsonne Édouard, dangereux à deux reprises (76e, 79e). En toute fin de rencontre, une énorme perte de balle de Berisha dans sa moitié de terrain a conduit à un contre écossais mené par Édouard. Le Français en a servi un autre et Ntcham, d'un ballon piqué, a arraché la victoire pour le Celtic (2-1, 90e+5). Pour la Lazio, la situation se complique, avec six points de retard sur Cluj, à deux journées de la fin.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi