Foot - C3 - Ligue Europa : Leicester et Naples tombent de haut

·2 min de lecture

Double surprise dans le groupe C de C3, ce jeudi soir : Naples et Leicester ont respectivement été surpris par le Spartak Moscou (2-3) et le Legia Varsovie (0-1). Par ailleurs, l'Olympiakos a encore gagné. Groupe C : Leicester et le Napoli piégés et largués Leur duel, d'entrée, avait accouché d'un nul spectaculaire, renversant et prometteur (2-2). Mais, cette fois, Naples et Leicester ont surpris dans le mauvais sens. Tous deux sont tombés de haut. Avec un onze remanié (Vardy, entre autres, avait été laissé sur le banc) les Foxes, d'abord, ont chuté à Varsovie, chez le Legia (0-1), auteur d'un sans-faute pour l'instant. L'Azéri Mahir Emreli a inscrit l'unique but de la rencontre - son quatrième sur ses quatre dernières apparitions - à la demi-heure de jeu. lire aussi Ligue Europa : les résultats De son côté, dans son stade Diego-Maradona, le Napoli, si impressionnant en Serie A depuis la reprise, avait vécu une entame idéale face au Spartak Moscou, en ouvrant le score par Eljif Elmas, sur une erreur d'appréciation du gardien adverse, après à peine... 11 secondes de jeu. Mais l'affaire a ensuite mal tourné. Bien aidé par l'expulsion précoce de Rui (30e), le club moscovite - qui a aussi fini à dix - a tout retourné en seconde période (3-2), grâce notamment à un doublé de Quincy Promes (55e et 90e). Victor Osimhen a réduit l'écart (90e+4), en vain. Après deux journées, le classement est improbable : Leicester et Naples restent bloqués à une unité. lire aussi Le classement du groupe C Groupe D : l'Olympiakos facile, Francfort sur le fil L'Olympiakos a la mainmise sur son groupe. Déjà leader de sa poule après sa victoire inaugurale face à Anvers (2-1), le club grec - Kenny Lala et Mathieu Valbuena sont entrés en jeu, Yann M'vila était blessé - a enchaîné, ce jeudi, en l'emportant largement sur le terrain de Fenerbahce (3-0). Georgios Masouras a été l'homme de ce match, avec une passe décisive (pour Soares, 6e) et deux buts (63e et 68e). Avec ces deux succès en deux sorties, l'Olympiakos compte deux longueurs d'avance en tête sur Francfort. Dans le même temps, l'Eintracht d'Almamy Touré a arraché les trois points à Anvers (1-0), sur un penalty de Gonçalo Paciencia dans le temps additionnel (90e+1). Une très belle opération. lire aussi Le classement du groupe D

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles