Foot - C3 - L'OL qualifié pour les 8es de finale de la Ligue Europa après sa victoire face au Sparta Prague

·2 min de lecture

Grâce notamment à un doublé de Slimani, l'OL a battu le Sparta Prague (3-0). Brondby ayant fait un nul contre les Glasgow Rangers (1-1), les Gones sont déjà assurés de disputer les 8es de finale de la Ligue Europa.

Le fait : l'OL gagne et profite du nul entre Brondby et les Rangers

La soirée parfaite. Vainqueur 3-0 du Sparta Prague, l'OL a vu Brondy et les Glasgow Rangers se séparer sur un match nul (1-1). Cela permet aux hommes de Peter Bosz de se qualifier directement pour les 8es de finale de la Ligue Europa en ayant assuré la première place du groupe.

Lire aussi Le groupe de Ligue Europa de l'OL

Contre les Tchèques, les Gones ont fait basculer le match après l'heure de jeu, par l'intermédiaire de Slimani, auteur d'un doublé sur des services de Cherki et de Caqueret (voir par ailleurs). Auparavant, Aouar avait failli ouvrir le score mais Nita avait repoussé sa tête à bout portant (56e). Le troisième but a été inscrit par Toko-Ekambi, sur un centre du jeune Barcola. Deux joueurs entrés en jeu, validant le bon coaching de Bosz.

L'autre point positif concerne la défense, puisque l'OL n'a pas encaissé de but. Le Sparta a eu des occasions (13 tirs au total), mais Lopes s'est imposé sur un tir de Pesek (27e), devant Karabek (84e) puis Krejcl (85e). Denayer et Henrique ont également contré Haraslin (42e) et Krejcl (67e).

Les hommes : Slimani marque des points, pas Shaqiri

C'était l'une des interrogations du côté de l'OL. Alors que Peter Bosz sait qu'il sera encore privé de Dembélé (blessé) et de Kadewere (suspendu) contre Rennes puis l'OM, la rencontre face au Sparta Prague a joué le rôle de test pour certains joueurs.

Islam Slimani et Rayan Cherki ont marqué plus de points que Shaqiri. Titulaire en l'absence du Zimbabwéen, absent pour raisons familiales, l'attaquant algérien a inscrit un doublé en trois minutes : il a d'abord effacé Nita pour ouvrir le score (61e) puis a mis le but du K.-O. de la tête (63e). De quoi effacer ses occasions ratées de la première période (13e, 29e). S'il manque logiquement de rythme, il a été précieux dans les duels, notamment aériens, et il a perdu très peu de ballons (94 % de passes réussies dans le camp adverse).

Passeur décisif sur le premier but de Slimani, Rayan Cherki a été intéressant pour sa première titularisation européenne. Créant quelques différences par sa technique, il a forcé Vindheim à prendre un jaune (40e). Et il a bossé défensivement (sept ballons récupérés, dont cinq en première période). L'autre joueur sous surveillance, Xherdan Shaqiri, a été moins en vue. Positionné derrière l'attaquant, il a manqué de présence (aucun duel disputé en deuxième période) et de précision (15 ballons perdus, notamment). Et il a raté un duel face à Nita (87e).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles