Foot - C3 - Manchester United n'est pas dépendant de Paul Pogba

L'Equipe.fr
La Fifa a confirmé avoir ouvert une enquête sur de possibles irrégularités entourant le transfert de Paul Pogba à Manchester United à l'été 2016 et les 49M€ de commissions perçues par son agent Mino Raiola.

L'incertitude qui entoure l'état de forme de Paul Pogba, de retour de blessure, ne doit pas inquiéter outre mesure Manchester United avant la demi-finale aller de Ligue Europa face au Celta de Vigo (21h00).Blessé contre Burnley (2-0), Paul Pogba n'a pas disputé les deux derniers matches de Manchester United, qui a concédé deux nuls ternes face à City (0-0) et Swansea (1-1). De retour dans le groupe des Red Devils pour affronter le Celta Vigo en demi-finale aller de la Ligue Europa, ce jeudi (21h00), Paul Pogba ne sera peut-être pas aligné d'entrée de jeu par José Mourinho. Mais est-il indispensable au collectif mancunien ?Manchester United invaincu sans PogbaRecruté pour 105 M€ au mercato d'été, l'international français est évidemment un joueur essentiel du dispositif de José Mourinho. Sur 70 matches disputés par MU cette saison, l'ancien joueur de la Juventus a débuté 45 rencontres, est entré en jeu à deux reprises et a manqué dix matches. Cela en fait le joueur le plus utilisé par Mourinho avec 4 035 minutes disputées, devant le gardien David De Gea et l'attaquant Zlatan Ibrahimovic (qui ne rejouera pas cette saison). Néanmoins, l'influence de Paul Pogba sur les résultats de Manchester United n'est pas criante. Lors des dix rencontres qu'il n'a pas disputées, les Red Devils n'ont jamais perdu et ont concédé trois matches nuls pour sept victoires.Moins décisif qu'à la JuventusCette saison, Paul Pogba a marqué 7 buts et délivré 5 passes décisives, loin des 10 buts et 16 passes atteintes la saison dernière sous les couleurs de la Juventus Turin. Certes, il est compliqué de comparer une équipe qui domine sans souci le Championnat italien et une autre qui lutte pour la quatrième place dans le Championnat le plus relevé du monde. Mais les statistiques montrent l'influence limitée du milieu français sur la puissance offensive des Red Devils : sans lui, MU tourne à 2,40 buts par match, contre seulement 1,55 but par match lorsqu'il est présent.Cette différence s'explique en partie par le fait que Paul Pogba a joué presque tous les matches face aux grandes équipes de Premier League, alors qu'il a pu être laissé au repos lorsque MU jouait contre des équipes moins cotées. Mais elle montre que Manchester United sait marquer des buts sans son étoile bleue, et s'en sort même plutôt mieux sans lui.Pas le même système avec ou sans luiA partir de la deuxième partie de saison, José Mourinho a mis en place un système en 4-3-3 quasiment taillé sur mesure pour le Français. Positionné à gauche du milieu à trois, sa position favorite et qu'il a déjà occupée à la Juventus et en équipe de France, Pogba exploite au mieux ses qualités de percussion balle au pied et son jeu long. Au cours des onze matches qu'il a disputés dans ce système, MU n'a jamais perdu. A l'inverse, lorsqu'il a été placé en position de meneur de jeu dans un 4-2-3-1, un placement qu'il n'apprécie guère, les Red Devils ont perdu trois fois et concédé cinq matches nuls, pour seulement cinq victoires.Mais quand Pogba n'est pas dans le onze type, José Mourinho revient quasiment toujours à un 4-2-3-1. Dans ces conditions, Michael Carrick et Ander Herrera, voire Marouane Fellaini, se chargent du rôle de double pivot devant la défense. En position de meneur de jeu, Mourinho choisit souvent un joueur très offensif pour évoluer tout près de Zlatan. Lorsque ce dernier est Wayne Rooney, l'équipe du Special One ressemble presque à un 4-4-2. En revanche, les deux seules fois où il a maintenu un 4-3-3 sans le Français se sont soldées par des matches nuls décevants contre Everton (1-1) et Manchester City (0-0).

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages