Foot - C3 - OL - Anthony Lopes : «Une seconde période incroyable»

L'Equipe.fr
Au-delà des incidents qui ont émaillé l'avant-match, Anthony Lopez, le gardien de l'OL, veut mettre en avant l'excellente seconde période de l'équipe lyonnaise contre le Besiktas.

Au-delà des incidents qui ont émaillé l'avant-match, Anthony Lopez, le gardien de l'OL, veut mettre en avant l'excellente seconde période de l'équipe lyonnaise contre le Besiktas.Anthony Lopes : «Un match retardé d'au moins de 45 minutes, ce n'est pas la meilleure manière de se préparer. Ce sont des choses inadmissibles qu'on ne veut pas voir dans les stades et ailleurs. Ca n'a pas suffi ce qui s'est passé à Dortmund avant-hier. Avec plus de 20.000 supporters adverses dans notre stade c'était sûr qu'il allait y avoir des débordements et que ça allait être compliqué. On avait nos familles, nos enfants dans les tribunes. On a été sacrément touchés. Il a fallu se vider la tête et faire abstraction de tout ça. Ça aurait été la meilleure des choses (de ne pas jouer). C'était assez incroyable à ce niveau-là. On a mis du temps à rentrer dans le match. On a fait une très belle seconde période, assez incroyable. On voulait renverser la tendance. Il faut continuer à travailler.»Lucas Tousart : «Il faut retenir la victoire. C'est vrai que le président a fait une bonne chose (en allant en tribunes). Il faut être un peu pédagogue avec les supporters. Ça aurait été gâcher la fête si la situation avait plus dégénéré. On a attendu dans le vestiaire. On avait des infos. Le plus long, c'est l'attente. Personnellement, je savais que si le match avait été annulé cela aurait créé des incidents à l'extérieur. Il valait mieux qu'il se joue. On s'attend tous à une ambiance aussi électrique. Il faudra rester concentré sur le terrain et notre jeu. On a fait le job ici à l'aller, il faudra le faire là-bas.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages