Foot - C3 - OL - Bruno Genesio (OL) : «Il faut croire que l'exploit est encore possible»

L'Equipe.fr
Bruno Genesio, l'entraîneur de l'OL, s'est volontairement projeté vers la demi-finale retour dans une semaine au Parc OL après le naufrage face à l'Ajax Amsterdam dans cette première manche (1-4), ce mercredi.

Bruno Genesio, l'entraîneur de l'OL, s'est volontairement projeté vers la demi-finale retour dans une semaine au Parc OL après le naufrage face à l'Ajax Amsterdam dans cette première manche (1-4), ce mercredi.«Quelles sont raisonnablement vos chances de qualification après ce naufrage ?Il faut y croire, il faut digérer cette défaite, plus que cette défaite d'ailleurs, ce non match surtout en deuxième période. Il faut croire que l'exploit est encore possible. Le plus important, c'est déjà ça. Il faudra inverser la tendance avec un match retour chez nous, avec notre public.Quel sentiment prédomine après une telle claque ?Une grosse déception. C'est le sentiment qui m'anime le plus. On était venus ici avec beaucoup d'ambition et beaucoup d'espoir. Mais il y a aussi l'envie de redresser la tête pour ce match retour.Vous avez concédé seize frappes cadrées, ce qui est rarissime à ce niveau de la compétition. Comment l'expliquez-vous ?Par la qualité de l'adversaire déjà, avec une équipe très rapide, très technique. On a aussi pris beaucoup de risques pour revenir au score. Depuis le début de saison, c'est aussi dans ce secteur que le bât blesse.Vous avez raté la balle du 3-2 juste avant d'encaisser le quatrième but. Cette action a-t-elle été le tournant du match ?On sait que dans ce genre de match, ça se joue sur des détails. Mais ils ont aussi eu beaucoup d'occasions pour marquer deux ou trois buts de plus. Ils ont été efficaces, performants. Mais on n'est qu'à la mi-temps de cette demi-finale. Tout est possible dans le football.Justement, qu'avez-vous pensé de la prestation de votre gardien, Anthony Lopes ?C'est terrible parce qu'il encaisse quatre buts alors qu'il a fait plusieurs arrêts déterminants. C'est une soirée frustrante. Toute l'équipe l'a laissée livré à lui-même sur certaines situations. Mais il a peut-être sauvé nos chances parce que si on avait encaissé un sixième voire un cinquième but, ç'aurait été très compliqué.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages