Foot - C3 - «Tout ce qui s'est passé relève de la responsabilité de Lyon», selon Besiktas

L'Equipe.fr
Pour le club de Besiktas, il n'y a qu'un seul responsable des incidents qui ont émaillé le quart de finale de Ligue Europa jeudi soir à Lyon : l'Olympique Lyonnais.

Pour le club de Besiktas, il n'y a qu'un seul responsable des incidents qui ont émaillé le quart de finale de Ligue Europa jeudi soir à Lyon : l'Olympique Lyonnais. La direction du club de Besiktas refuse de porter la responsabilité des graves incidents qui ont émaillé le quart de finale aller de la Ligue Europa, jeudi, à Lyon (1-2). «Tout ce qui s'est passé relève de la responsabilité de Lyon», a déclaré le porte-parole du directoire du club stambouliote, Metin Albayrak, dans un entretien à l'agence de presse progouvernementale Anadolu.«Nous n'avons aucune raison de nous inquiéter»Selon lui, seul l’Olympique Lyonnais devrait être sanctionné par l’UEFA. «Nous, nous n'avons rien fait. Nous n'avons aucune raison de nous inquiéter. La priorité du club qui reçoit doit être de faire en sorte que la rencontre se déroule dans des conditions de sécurité.»Un quart d’heure avant le coup d’envoi, des supporters de l’OL ont envahi la pelouse après avoir reçu des projectiles (pétards, bombes agricoles…) de la part de supporters de l’équipe turque, placés au-dessus d’eux.«Il s'en est fallu de peu pour qu'un lynchage se produise en plein cœur de l'Europe», a par ailleurs ajouté le porte-parole de Besiktas en référence aux familles turques attaquées par des «hooligans français» comme les ont qualifiés les médias de Turquie. «Ils ont attaqué avec des barres de fer, sans faire de distinction (entre adultes et) enfants», a regretté Albayrak.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages