Foot - C3 - Tottenham se qualifie facilement en Ligue Europa contre les Autrichiens de Wolfsberger

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Après sa victoire (4-1) en seizièmes de finale aller de Ligue Europa, jeudi dernier en Hongrie, Tottenham a de nouveau écrasé les Autrichiens de Wolfsberger au retour, mercredi soir (4-0). Dele Alli (1 but, deux passes décisives) a redoré son blason. Comme aucune équipe dans l'histoire de la Coupe de l'UEFA ou de la Ligue Europa ne s'est qualifiée après avoir concédé une défaite par trois buts d'écart à domicile, Tottenham n'avait pas grand-chose à redouter de la visite des Autrichiens de Wolfsberger à Londres, même si la victoire des Spurs au match aller, jeudi dernier (4-1), avait eu pour théâtre non pas la Carinthie autrichienne mais Budapest, la capitale hongroise, pour des raisons sanitaires. Peu utilisé en Championnat, Dele Alli a brillé Malgré ce contexte très favorable, José Mourinho avait indiqué qu'il ne prenait pas à la légère cette rencontre, alors que les Spurs sont en chute libre en Premier League (9es, cinq défaites lors des six derniers matches), sur fond de défiance du vestiaire à l'égard de l'entraîneur portugais, selon la presse britannique. C'est toutefois avec une équipe allégée de plusieurs cadres - Loris, Ndombélé, Son et Kane notamment - que Tottenham s'est imposé en ne marquant que de beaux buts (4-0). Peu utilisé en Premier League (1 seule titularisation), Dele Alli s'est montré à son avantage, en se signalant très vite sur l'ouverture du score d'une somptueuse bicyclette après un contrôle approximatif à la réception d'un centre de Doherty qui a permis à l'international de se lever le ballon (10e). Deux passes décisives d'Alli, doublé de Carlos Vinicius Rayon beau geste, Carlos Vinicius a enchaîné une roulette pour effacer le gardien autrichien et une frappe sans angle, repoussée sur sa ligne par un défenseur (41e). La tête piquée du Brésilien sur un centre au millimètre d'Alli pour le but du break n'était pas mal non plus, peu après la reprise (50e, 2-0). Entré à la place de Lamella, très remuant, Bale a lui aussi hérité d'un caviar d'Alli pour trouver la lucarne d'une frappe enroulée sans contrôle, encore un très joli but (74e). Vinicius en a ajouté un dernier sur un ballon chipé par le jeune (16 ans) Scarlett (4-0, 83e, doublé). lire aussi Ligue Europa : le tableau des 16es de finale