Foot - C3 - Zoom sur Bradley Mazikou (CSKA Sofia) : « Je préfère jouer l'Europe en Bulgarie que le maintien en France »

·1 min de lecture

Bradley Mazikou, latéral gauche du CSKA Sofia formé à Lorient, a décidé de quitter la France en 2019 pour fouler les pelouses de Bulgarie. Un choix qui lui permet aujourd'hui de disputer la Ligue Europa.

Bradley Mazikou, néo-international congolais formé à Lorient, a connu quelques difficultés lors de son acclimatation à sa nouvelle vie dans la capitale de la Bulgarie : « Dès que je suis arrivé, c'était compliqué. On communiquait en anglais, et j'étais vraiment nul. Les premiers jours je me suis dit : "Mais où me suis-je foutu ? Comment vais-je faire ?" »

Mais le latéral gauche de 24 ans s'est accroché, a découvert un club ambitieux ainsi que la Coupe d'Europe, alors qu'il affronte jeudi l'AS Roma en Ligue Europa. Aujourd'hui, il ne regrette rien de son parcours qui l'a mené vers un club méconnu du grand public français mais qui s'avère être un géant en Bulgarie : « Ce qui m'impressionne ici, c'est la ferveur des supporters. Partout où tu vas, ils sont vraiment derrière toi, tout le temps à te pousser. En venant ici, tu ressens une bonne pression, celle de l'histoire du club. Au niveau de la pression, de l'engouement et de la passion, entre Lorient et le CSKA Sofia il y a un, voire deux étages de décalage ! »

voir aussi
Zoom sur Bauthéac (Omonia Nicosie) : « Envie de découvrir autre chose »

voir aussi
Zoom sur Laïdouni (Ferencvaros) : « Je jouais en Roumanie, aujourd'hui j'affronte Messi »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles