Foot - CAM - « Qu'on respecte les sélections » demande Antonio Conceiçao (sélectionneur du Cameroun) privé de plusieurs joueurs de Ligue 1

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Le sélectionneur du Cameroun Antonio Conceiçao s'élève contre la décision prise par les dirigeants de Ligue 1 de retenir leurs joueurs africains. Antonio Conceiçao affirme avoir eu ce jeudi seulement la certitude que les joueurs camerounais évoluant en Ligue 1 ne viendraient pas rejoindre le rassemblement pour la double confrontation contre le Cap-Vert (le 22 mars) et le Rwanda (le 30 mars). Pour le sélectionneur du Cameroun (59 ans), la décision unilatérale prise par les dirigeants français constitue un sacré manque. Il y avait sept joueurs de notre Championnat dans la présélection de 37 éléments publiée en début de mois : Harold Moukoudi (Saint-Étienne), Jean-Charles Castelletto (Nantes), James Léa-Siliki (Rennes), Karl Toko-Ekambi (Lyon), Stéphane Bahoken (Angers), Ignatius Ganago (Lens) et le débutant Yvan Neyou (Saint-Etienne). « C'est d'autant plus difficile à gérer qu'on a de nombreux éléments blessés ou qui reviennent de blessure, se lamente l'entraîneur portugais des Lions indomptables. Je comprends tout à fait les clubs, ils veulent avoir leurs joueurs à disposition pour préparer leurs matches, surtout qu'on entre dans la période clé de la saison. On n'a pas fait pression sur eux, mais on demande qu'on respecte les sélections. Il y a eu de la mauvaise volonté, il y avait moyen de trouver une autre solution, on n'envoie pas un bon signal en prenant ces décisions. »