Foot - CAN - ALG - Calme plat aux Champs-Élysées après l'élimination de l'Algérie à la CAN

·1 min de lecture

Après la défaite de l'Algérie contre la Côte d'Ivoire (1-3), synonyme d'élimination de la CAN 2022, l'avenue des Champs-Élysées, où un gros dispositif de sécurité était en place, est restée très calme. Un nombre important de forces de l'ordre a été mobilisé, dès le milieu d'après-midi ce jeudi, sur les Champs-Élysées, en prévention d'éventuels débordements après le match entre l'Algérie et la Côte d'Ivoire à la Coupe d'Afrique des nations. Mais, contrairement à l'après-Coupe arabe il y a un mois, l'avenue est restée très calme à la suite de la défaite des Fennecs (1-3), les éliminant prématurément de la compétition. Au moment du coup d'envoi, des fourgons de CRS - une vingtaine - ont rejoint puis remplacé les fourgonnettes de gendarmerie en haut de l'avenue, près de l'Arc de Triomphe. Après le coup de sifflet final, les unités de police, disposées au milieu des voies, ont été réparties sur les Champs. Sans qu'aucun débordement ne soit survenu dans l'heure suivant la fin de la rencontre. lire aussi L'Algérie, battue par la Côte d'Ivoire, est éliminée de la CAN

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles