Foot - CAN - Ian Wright dénonce le « racisme » dont la CAN est victime

·1 min de lecture

L'ancien attaquant d'Arsenal Ian Wright, consultant pour la « BBC », fustige l'irrespect dont la Coupe d'Afrique des nations est, selon lui, victime. L'ancien attaquant anglais Ian Wright (58 ans) a estimé que le traitement médiatique du problème des joueurs évoluant dans des clubs européens devant se rendre à la Coupe d'Afrique des nations est « irrespectueux » et « teinté de racisme ». L'ancien buteur d'Arsenal, désormais consultant pour la BBC, a déclaré que la couverture du tournoi et la question de la libération des joueurs pendant la saison européenne contrastaient fortement avec la façon dont l'Euro 2020 a été traité. « Nous avons joué notre Euro dans dix pays au milieu d'une pandémie et il n'y a aucun problème. Mais le Cameroun, un seul pays accueillant un tournoi, est un problème [...] Vous obtenez des journalistes qui demandent à des joueurs... des joueurs se font demander s'ils honoreront les appels de leurs équipes nationales. Imaginez s'il s'agissait d'un joueur anglais représentant les Trois Lions. Pouvez-vous imaginer la fureur ? » lire aussi La CAN bouscule la Ligue 1, certains clubs plus impactés que d'autres

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles