Foot - Carnet de bord Thomas - Le quotidien de Romain Thomas pendant le coronavirus, épisode 58 : « On va éviter les endroits où il y a du monde »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Épisode 58 du carnet de bord de Romain Thomas. Le défenseur d'Angers SCO raconte son quotidien en famille, avec son épouse Sabrina et leurs deux enfants, Mila (4 ans) et Malone (né le 16 mars) pendant le confinement. « Samedi soir, j'étais cuit après les six circuits-training de la journée solidaire pour l'association Égoïstes Ensemble. J'étais au lit vers 22 heures. Jamais je ne m'étais couché aussi tôt depuis le début du confinement. Après une bonne nuit de sommeil, dimanche, je me suis levé avec des courbatures un peu partout. Pour les 4 ans de Mila, je suis allé chercher le gâteau aux framboises qu'on avait commandé à la boulangerie. Pendant la sieste de la petite, on a décoré la maison sur le thème de la licorne. La petite était ravie de pouvoir enfin déballer ses cadeaux qu'on avait entreposés dans une pièce en début de semaine. Depuis plusieurs jours, elle disait quasiment quotidiennement : "Papa, papa, c'est mon anniversaire...  J'essayais de calmer son impatience, en lui disant : "Pas encore, il reste 3 dodos, 2 dodos..." Alors, ce matin, ç'a été la délivrance, quand je lui ai annoncé : "C'est bon, c'est ton anniversaire ". Ses cadeaux lui ont fait plaisir. Elle a pu étrenner son petit poney sur roulettes devant la maison. Elle s'est éclatée. Cet après-midi, j'ai été un peu frustré parce qu'on n'a pas pu avoir la revanche PSG-Angers sur Playstation sur FIFA 2020 pour l'association de Nicolas Mahut, Gamers du coeur. Abdoulaye Bamba était au taquet mais il n'a pas pu disputer son match contre Thomas Meunier qui a eu, semble-t-il, un souci de dernière minute. Épisode 51 : "Battre le PSG 3-0, ça se fête !" J'ai quand même regardé la nouvelle démonstration de Jeff Reine-Adélaïde avec Lyon contre "Jo " Bamba pour Lille (7-0). Je suis content de voir que le "Restez chez vous Trophy " a bien marché, parce que Nicolas Mahut s'est beaucoup investi pour venir en aide au personnel soignant et aux étudiants en difficulté à cause de la crise sanitaire. Ce lundi, pour le déconfinement, on n'a rien prévu de particulier. Avec Sabrina, on se posait la question de savoir ce qui allait changer par rapport à notre quotidien. En fait, pas grand-chose, parce qu'on va rester au rythme des biberons de Malone (rires). Angers Loire Métropole nous a livré trois masques lavables. Dès qu'on va sortir, on mettra le masque, mais, dans un premier temps, on va éviter les endroits où il y du monde. On va rester prudents et ne pas relâcher notre vigilance pour éviter d'attraper et de propager le Covid-19. J'attends de voir comment vont se passer les premiers jours de déconfinement à Angers. De toute façon, cette semaine, on sera focalisés sur les préparatifs de notre déménagement programmé le week-end prochain. Épisode 41 : "Le 20 mai, on déménage" Le déconfinement va surtout nous permettre de sortir du lotissement pour aller se promener. On prendra la voiture tous les quatre pour aller marcher autour du lac du Maine ou dans les villages alentour. Ça nous permettra de changer un peu d'air, car ça fait deux mois qu'on tourne un peu en rond dans le quartier. On a préféré ne pas remettre Mila à la maternelle où elle est en petite section. La situation sanitaire m'inquiète un peu. En plus, on a entendu dire qu'il n'y aurait pas de récré. Après en avoir parlé avec sa maîtresse, on a jugé qu'il valait mieux qu'elle reste à la maison avec nous où on continuera à faire les exercices avec elle. » Épisode 9 : "J'ai l'impression que ça fait une éternité qu'on est confinés"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi