Foot - Carnet de bord Thomas - Le quotidien de Romain Thomas pendant le coronavirus, épisode 43 : « Bamba-Meunier, un beau duel sur Playstation »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Épisode 43 du carnet de bord de Romain Thomas. Le défenseur d'Angers SCO raconte son quotidien en famille, avec son épouse Sabrina et leurs deux enfants, Mila (bientôt 4 ans) et Malone (né le 16 mars), pendant le confinement. « Samedi matin, comme il faisait beau, on a pris le temps de jouer dehors avec Mila. J'ai remarqué qu'elle boite depuis plusieurs jours, alors j'ai appelé le doc (Anthony Tondut, médecin du SCO). Il m'a rassuré car il pense que c'est un rhume de hanche, une affection bénigne assez fréquente chez les enfants. Je m'inquiète un peu moins mais je m'efforce de la canaliser un peu parce qu'elle court partout. Avec le doc, on a aussi parlé un peu de foot et du protocole médical présenté vendredi au conseil d'administration de la LFP en vue de la reprise. Un sujet sur lequel la prudence reste de mise. Dans l'après-midi, pendant que les petits faisaient la sieste, on en a profité pour avancer un peu en vue du déménagement. Sabrina était dans les cartons et j'ai fait un peu de rangement, avant de faire ma petite activité physique, en tournant une petite heure à vélo dans le quartier, en restant bien dans le rayon autorisé d'un kilomètre autour de la maison. Ensuite, on a fait plusieurs appels FaceTime avec la famille, notamment avec la marraine de Sabrina. Mes parents et mon frère m'ont aussi dit que l'enchère sur mon maillot de l'équipe de Bretagne pour #Sportaidons (opération de vente solidaire lancée par le handballeur Cyril Dumoulin) avait plutôt bien marché. Il est monté à 400 euros. Si on peut aider le personnel soignant, c'est le plus important. J'ai vu que ça avait inspiré Olivier Pickeu (ancien manager général du SCO) qui a mis aux enchères un maillot de Karl Toko Ekambi et mon ancien coéquipier Jérémy Hénin qui a proposé un maillot du Havre. J'ai aussi échangé avec Nicolas Mahut. Moi qui suis un mordu de tennis, notamment de Wimbledon, j'ai toujours suivi de près sa carrière, notamment son marathon contre John Isner au 1er tour en 2010 (6-4, 3-6, 6-7, 7-6, 70-68) qui s'est déroulé sur trois jours. C'est un super mec. Je trouve fabuleux ce qu'il a fait pour récolter des dons pour les Hôpitaux de Paris. Un journaliste local nous a mis en relation car j'avais envie de l'aider par rapport à ses tournois de foot virtuel FIFA20 #restezchezvoustrophy qu'il a lancés avec ses GamersduCoeur. En marge du nouveau tournoi amateurs et du tournoi des pros d'e-sport qu'il organise, il aimerait aussi monter des matches avec des joueurs de Ligue 1. Si je peux l'aider à mon échelle, ce sera avec plaisir. Comme il est angevin, Nicolas a eu l'idée d'une affiche SCO-PSG. Paris sera représenté par Thomas Meunier. Pour Angers, ce ne sera pas moi car je n'ai pas de Playstation. J'ai joué beaucoup à la console étant jeune, mais depuis la naissance de Mila (en 2016), j'ai arrêté. J'ai passé l'âge (rires). Alors j'ai mis un message sur le groupe WhatsApp des joueurs. Les gars sont restés discrets, alors que d'habitude ça parle FIFA20 et NBA2K dans le vestiaire. Abdoulaye Bamba, dont c'était l'anniversaire ce samedi, s'est proposé pour porter haut les couleurs du SCO. Comme il a été formé à la Juve, il a les couleurs noir et blanc dans le sang (rires). Bamba-Meunier, ça fera un beau duel de latéraux droits sur Playstation ! Le match aller est programmé le 3 mai après-midi et le retour, le 10 mai. Nicolas voudrait aussi monter un match Lyon-Lille, alors je l'ai mis en relation avec quelques joueurs que je connais dans les deux clubs, notamment Jeff Reine-Adélaïde qui devrait représenter l'OL. L'objectif, c'est de récupérer un maximum de dons pour les associations étudiantes, afin de venir en aide aux étudiants en galère à cause du coronavirus, via une cagnotte. Je vais aussi proposer un de mes maillots et deux places pour assister à un match à Raymond-Kopa. » Esport : Inscrivez-vous à un tournoi FIFA pour la bonne cause

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi