Foot - CHL - Chili : le match contre la Bolivie annulé en raison de la crise sociale

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le Chili n'affrontera pas la Bolivie en amical, le 15 novembre, en raison des difficultés traversées par le pays. La Fédération chilienne de football a annoncé mardi l'annulation du match amical contre la Bolivie prévu le 15 novembre en raison de la crise sociale que traverse le pays, laissant planer un peu plus le doute sur la tenue de la finale de la Coupe Libertadores à Santiago, le 23. La Confédération sud-américaine de football (Conmebol) se penche ce mardi à Asuncion, au Paraguay, sur l'organisation dans la capitaine chilienne de cette finale entre les équipes argentine de River Plate et brésilienne de Flamengo. Dans l'attente de cette décision, la Fédération chilienne a d'ores et déjà annulé la rencontre amicale contre la Bolivie, programmée le 15 novembre à Concepcion. La sélection se déplacera en revanche bien à Lima pour affronter le Pérou, toujours en amical, le 19 novembre, a précisé l'instance. La crise sociale chilienne, provoquée le 18 octobre par une augmentation du prix du ticket de métro (depuis annulée), a engendré des violences qui ont fait 20 morts, dont cinq après l'intervention des forces de sécurité, selon des chiffres officiels. Le conflit a déjà entraîné l'annulation du sommet de l'APEC (forum de coopération économique Asie-Pacifique) qui devait se tenir à Santiago les 16 et 17 novembre, et de la conférence de l'ONU sur le climat COP 25, également prévue dans la capitale en décembre.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi