Foot - CHL - En conflit avec Nike, le Chili s'engage avec Adidas

·1 min de lecture

Après plusieurs mois de conflit avec la marque américaine Nike, la Fédération chilienne a fini par changer d'équipementier, faisant confiance aux Allemands d'Adidas. La Fédération chilienne a annoncé ce jeudi avoir conclu un accord avec la marque allemande Adidas pour habiller sa sélection, rompant ainsi définitivement sa relation avec Nike après plusieurs mois de conflit. Adidas habillera l'équipe nationale pour les cinq prochaines années, jusqu'en décembre 2026, et sera chargé de l'habillement des sections masculine et féminine, ainsi que du futsal et du beach soccer, selon un communiqué. Avec Nike, un procès et des logos masqués Cet accord met fin à la relation entre la sélection chilienne et Nike, qui s'était rompue quand la Fédération locale avait entamé un procès en mars dernier contre la marque. L'instance accuse l'équipementier américain de ne pas avoir versé près de six millions de dollars (5 M€) d'une redevance annuelle pour la période 2019-2020, convenue dans le contrat signé en 2015 pour habiller la Roja. En guise de protestation, la Fédération avait décidé de masquer le logo de Nike sur les maillots de la sélection lors de la Copa America cette année au Brésil. Ce à quoi la marque américaine avait répondu par un courrier demandant l'annulation du contrat, arguant que la Fédération chilienne n'avait pas respecté les dix matches que l'équipe nationale était censée disputer par saison.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles