Foot - CHN - Chine : Wuhan, retour au jeu après plus de 100 jours

L'Equipe.fr
L’Equipe

Après 104 jours d'exil, le club de Wuhan Zall réapparaît en Super Ligue chinoise. Après 104 jours d'exil, le club de Wuhan Zall s'apprête à faire un retour plein d'émotions sur les pelouses pour la reprise de la Super Ligue chinoise (CSL) ce samedi. La ville de Wuhan, épicentre de l'épidémie de coronavirus, a elle-même observé plus de deux mois de confinement très strict et le club s'est également retrouvé confiné, d'abord en Espagne puis en quarantaine dans le sud de la Chine. lire aussi La Super League chinoise se met dans sa bulle La reprise du football pourrait contribuer à réconforter les fans après cette période troublée. « Nous aimerions leur donner un peu de bonheur, mais la situation actuelle ne le permet pas. On va essayer de leur faire plaisir à distance », a posé le coach espagnol José Gonzalez à propos des prochains matches prévus à huis clos, sur terrain neutre. Le football s'est arrêté en Chine il y a plus de cinq mois, ce qui a donné une pré-saison longue et incertaine. Pendant les deux prochains mois, pour limiter les risques d'infection, joueurs, entraîneurs et arbitres passeront tout leur temps dans des hôtels, en dehors des stades et des terrains d'entraînement, sans voir leurs familles. Les 16 clubs de l'élite ont été divisés en deux groupes, les uns jouant à Suzhou et les autres à Dalian (nord-est), où un petit « cluster » avait été repéré en début de semaine et où les mesures sanitaires ont encore été renforcées. Samedi, le Wuhan Zall affrontera Qingdao Huanghai à Suzhou. Selon le compte Twitter espagnol Futbol en China, le milieu français Eddy Gnahoré, prêté en février par Amiens à Wuhan avec option d'achat, n'est pas prêt.


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi