Foot - CHN - Fabio Cannavaro s'inquiète de l'évolution du Championnat chinois

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans la foulée de son départ du Guangzhou FC, Fabio Cannavaro a fait part de ses interrogations quant au développement de la Chinese Super League. Ancien entraîneur du Guangzhou FC, Fabio Cannavaro s'est inquiété de l'attractivité de la Chinese Super League (CSL) ces dernières saisons. L'Italien met en cause certaines règles qui « compliquent » les choses pour les managers et limitent la possibilité de faire jouer des joueurs référencés. Cannavaro a quitté le Guangzhou FC le mois dernier, mettant fin à son deuxième mandat au sein de l'équipe. Il a quitté la CSL avec un titre en 2019 et des deuxièmes places en 2018 et 2020. lire aussi Fabio Cannavaro quitte Guangzhou (Chine) « La CSL était considérée comme un Championnat attractif et de qualité en 2017-2018 , a déclaré Cannavaro dans une interview accordée à Tencent Sports, selon le journal South China Morning Post. Mais ensuite, les choses ont changé. On a demandé aux clubs d'aligner plus de jeunes joueurs sur le terrain. Certains n'étaient pas assez bons pour jouer, mais il fallait les faire participer aux matches - même pour quelques minutes - parce que la ligue l'impose. » « Ces règles se sont compliquées par la suite. Nous ne pouvons pas nier que la CSL est une grande ligue qui compte beaucoup d'excellents entraîneurs, des joueurs de haut niveau et des stades remplis. C'est un Championnat à fort potentiel. » Cette saison, Guangzhou a dû composer avec les départs de joueurs étrangers comme Paulinho et Anderson Talisca. Les équipes de la CSL ont investi massivement pour recruter des joueurs étrangers avec des contrats lucratifs et Cannavaro a reconnu que la ligue avait besoin de grands noms, soulignant l'impact que l'international belge Axel Witsel a eu sous ses ordres au Tianjin Quanjian. « Lorsque Witsel est venu jouer en Chine, il ne faisait aucun doute qu'il voulait gagner plus d'argent. Mais il a montré comment un professionnel de haut niveau doit s'entraîner, jouer et manger, a insisté le champion du monde 2006. Pour les jeunes joueurs, il est un modèle à suivre. Tout le monde s'entraîne dur, dans l'espoir de suivre son rythme. Le départ de ces joueurs va également provoquer une dégradation de certains aspects du système. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles