Foot - CM 2022 - Amnesty International appelle l'Angleterre à manifester contre les conditions de travail des migrants au Qatar

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Amnesty International souhaite que les joueurs anglais manifestent contre les conditions des travailleurs migrants au Qatar avant la Coupe du monde 2022, comme les Allemands, les Néerlandais et les Norvégiens. Amnesty International a déclaré mercredi qu'elle espérait que l'Angleterre se joindrait à d'autres pays pour protester contre les conditions des travailleurs migrants au Qatar avant la Coupe du monde 2022. À l'occasion de matches de qualification pour la Coupe du monde, des joueurs de l'Allemagne, des Pays-Bas et de la Norvège ont porté des maillots exprimant leur inquiétude concernant les droits de l'homme au Qatar, à la suite d'un rapport publié le mois dernier dans le journal britannique Guardian selon lequel au moins 6 500 travailleurs migrants étaient morts au Qatar au cours de la décennie depuis qu'il a obtenu le droit de mettre en scène l'événement. lire aussi Les Pays-Bas dénoncent à leur tour les conditions de travail au Qatar Les organisateurs de la Coupe du monde au Qatar affirment quant à eux que les réformes en matière de santé et de sécurité introduites depuis la candidature à la Coupe du monde ont entraîné une baisse de la mortalité parmi les travailleurs au cours de la dernière décennie. « Les joueurs anglais seront guidés par leur propre conscience, mais s'ils finissent par suivre l'exemple des joueurs allemands, néerlandais et norvégiens, nous serons extrêmement heureux », a déclaré Kate Allen, directrice d'Amnesty International pour le Royaume-Uni. « Harry Kane peut lire les rapports sur les travailleurs migrants au Qatar » « Harry Kane et l'équipe d'Angleterre peuvent lire les nombreux rapports sur les travailleurs migrants exploités au Qatar et constater rapidement qu'il y a un problème très grave. Il est vraiment important que la FIFA, la FA, les équipes individuelles et les joueurs utilisent leur influence pour continuer à faire pression sur les autorités qatariennes afin qu'elles donnent suite aux réformes du travail promises. » Le manager de l'Angleterre, Gareth Southgate, a pour sa part déclaré que la FA et Amnesty International étaient en pourparlers sur la situation.