Foot - CM 2022 - Coupe du monde 2022 : la FIFA va enquêter après les incidents lors du match Angletere-Hongrie

·1 min de lecture

Comme au match aller à Budapest, les supporters hongrois ont semé le trouble en tribunes à Wembley et exposent leur Fédération à de lourdes sanctions. La FIFA a vivement condamné dans un communiqué les incidents entre des supporters hongrois et la police britannique, mardi, en ouverture du match de qualification à la Coupe du monde 2022 à Wembley. « La FIFA est en train d'examiner les rapports sur les événements de la soirée pour déterminer une réponse la plus appropriée possible. [...] La FIFA affiche clairement une tolérance zéro face à ces comportements intolérables dans le monde du football », indique le communiqué. lire aussi Le résumé vidéo d'Angleterre-Hongrie Au début de la rencontre mettant aux prises les Three Lionset la Hongrie dans le groupe I (1-1), la police britannique a dû intervenir dans le parcage visiteurs pour appréhender un supporter hongrois suspecté d'injure raciste à l'égard d'un steward, ce qui a constitué le point de départ d'affrontements en tribune. Le mois dernier déjà à Budapest, lors du match aller, les joueurs anglais Jude Bellingham et Raheem Sterling avaient été la cible de chants racistes lors de la victoire anglaise (4-0). La Hongrie avait écopé d'une amende de 200 000 francs suisses et deux matches à huis clos, dont un avec sursis.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles