Foot - CM 2022 - Le Danemark demande une enquête indépendante sur les travailleurs migrants au Qatar

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

La Fédération danoise de football a demandé à la FIFA d'accroître la pression sur le Qatar, organisateur de la Coupe du monde 2022, sur la question du respect des droits de l'homme. Elle a demandé une « enquête indépendante » sur le sort des travailleurs migrants. La Fédération danoise de football met la pression à la FIFA et au Qatar, organisateur de la Coupe du monde 2022. Elle a publié, ce lundi, une lettre datée de vendredi réclamant « une enquête poussée sur le nombre de morts parmi les travailleurs migrants au Qatar. Nous nous attendons évidemment à ce que cette enquête soit approfondie et indépendante », précise-t-elle.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le directeur général de la Fédération, Jakob Jensen, et son président Jesper Moller, les deux signataires de la lettre, ont indiqué vouloir intensifier « la pression sur la FIFA ». « Nous ne pensons pas que les améliorations souhaitées pour les travailleurs migrants aient été atteintes. Nous voulons des actes maintenant », ont-ils estimé. Les joueurs danois ont déjà protesté en mars Les deux dirigeants danois ont été très clairs, déclarant : « Nous sommes contre l'attribution de la Coupe du monde au Qatar et nous critiquons la situation des droits de l'homme dans le pays. » Fin mars, en guise de protestation, les joueurs danois avaient porté des t-Shirts avec le message « Le football soutient le changement » avant leur rencontre qualificative pour ce Mondial.