Foot - CM 2022 - Isak, Damsgaard, Hofman, Vlahovic, Trossard : cinq joueurs à suivre pendant les qualifications de la Coupe du monde

·2 min de lecture

Alors qu'en Europe se clôt la phase de groupes des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022, cinq têtes nouvelles méritent la lumière. Alexander Isak, la perle suédoise Son pays guette une vedette capable d'empiler les buts et de prendre bientôt le relais d'un certain Zlatan. International depuis 2017, l'attaquant de la Real Sociedad (22 ans), buteur à quatre reprises en éliminatoires, pourrait être l'élu. Le garçon a du style, très grand (1,90 m), très fin, et une sacrée élégance. Avec un poil de constance en plus, sa foulée déliée, ses dribbles qui chamboulent et ses percées en profondeur feront un malheur. Jonas Hofmann, le patient allemand Le natif de Heidelberg n'est pas un homme pressé. Une première fois capé à 28 ans en 2020, le métronome sans fioritures du Borussia Mönchengladbach ne s'est imposé en sélection que depuis septembre dernier (cinq matches d'affilée), sous la coupe du nouveau boss Hansi Flick, qui apprécie sa justesse tactique et sa technique propre. Sauf que, pour son pays, le milieu de terrain se mue en latéral droit habile à la construction. Mikkel Damsgaard, le petit diable danois Il crochète, percute, s'infiltre, invente une feinte et offre un caviar. Lors de l'impeccable campagne du Danemark, le milieu offensif gauche a délivré cinq passes décisives, sans oublier ses deux buts. À 21 ans, le lutin de la Sampdoria de Gênes est le dynamiteur offensif de sa sélection grâce à une première touche qui casse les reins des défenseurs. Surtout, il joue pour les autres. Dusan Vlahovic, le puissant serbe À 21 ans, le buteur de la Fiorentina est l'un des hits du football mondial. La Juventus et Arsenal seraient prêts à débourser 80 M€ pour l'enrôler. Le beau parcours de la Serbie en éliminatoires lui doit beaucoup (7 matches, 4 buts). Le gaucher impressionne par son jeu en pivot, vif à se retourner pour foncer tout droit. À la fois combattant coriace (1,90 m) et technicien capable de piqués de velours face au gardien adverse. Un possible futur phénomène. Leandro Trossard, la surprise belge Le défi était chaud : trouver sa place dans le secteur offensif de la Belgique, encombré par les cadors Lukaku, De Bruyne et Hazard frères. L'attaquant de Brighton (26 ans) y parvient, aligné six fois et buteur à deux reprises lors des éliminatoires. Petit gabarit (1,71 m) à frappe sèche, il sème la perturbation par ses crochets endiablés, ses appuis de feu et sa capacité à surgir, depuis le flanc droit, dans la surface de réparation.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles