Foot - CM 2026 - Coupe du monde 2026 : le Mexique ne veut pas des miettes

L'Equipe.fr
La candidature tripartite Etats-Unis, Canada et Mexique pour le Mondial 2026 prévoit que ce dernier n'accueille que 10 matches sur 80, ce qui suscite colère et déception.

La candidature tripartite Etats-Unis, Canada et Mexique pour le Mondial 2026 prévoit que ce dernier n'accueille que 10 matches sur 80, ce qui suscite colère et déception.Officialisée lundi, à New York, la candidature tripartite États-Unis, Mexique et Canada pour le Mondial 2026 a été accueillie très froidement au sud du Rio Grande. «La Fédération a baissé son pantalon», a considéré la légende mexicaine Hugo Sanchez. Pour l'ex-buteur du Real Madrid (1985-1992), son pays, qui accueillerait seulement dix matches sur quatre-vingts, et aucun à partir des quarts de ­finale, «ne doit pas accepter des miettes ». « C'est un manque de respect pour l'histoire footballistique d'un pays qui a accueilli deux Coupes du monde (1970 et 1986)», soulignait le quotidien Cancha, mardi.Alors que la rotation continentale de la FIFA fait de la CONCACAF le grand favori pour l'édition 2026, Ricardo Ferretti, l'entraîneur brésilien des Tigres d'André-Pierre Gignac, estime, pour sa part, que le Mexique a «toute l'infrastructure, la capacité économique et le public pour organiser seul un Mondial» et pour ne pas se contenter de «la petite part du gâteau», comme l'a titré le quotidien Record. Reste que, pour le président de la Fédération mexicaine Decio Di Maria, cette formule tripartite ne doit pas être sujette à des plaintes : «Cette candidature est une ­opportunité unique pour que le Mexique soit le premier pays à être le pays hôte de trois Coupes du monde.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages