Foot - CM - Amsud - Qualifications Coupe du monde 2018 : Le Chili se relance, l'Uruguay craque dans la zone Amsud

L'Equipe.fr
Double tenant de la Copa America, le Chili a pris la quatrième place des qualifications de la zone Amsud en battant le Venezuela (3-1). Il rejoint même l'Uruguay, battu pour la troisième fois d'affilée, cette fois au Pérou (1-2).

Double tenant de la Copa America, le Chili a pris la quatrième place des qualifications de la zone Amsud en battant le Venezuela (3-1). Il rejoint même l'Uruguay, battu pour la troisième fois d'affilée, cette fois au Pérou (1-2).Dans une posture délicate il y a quelques journées, le Chili continue son redressement dans les qualifications à la Coupe du monde 2018. En dominant le Venezuela (3-1), le double tenant de la Copa America a remporté trois de ses cinq derniers matches (pour un un nul et une défaite) dans la zone Amsud et s'est emparé de la quatrième place au détriment de l'Argentine, qui l'avait battu vendredi (1-0) mais s'est incliné mardi au Pérou (0-2).Le Chili a plié l'affaire en à peine sept minutes, le temps pour Alexis Sanchez d'ouvrir le score (1-0) et à Paredes de doubler la mise (2-0, 7e). Ce dernier a ensuite alourdi la marque, toujours dans le premier acte, sur un service de l'attaquant d'Arsenal (3-0, 22e).Après la pause, la réalisation de Rondon (3-1, 63e) et le penalty manqué par Sanchez (77e) n'ont eu aucune incidence : le Chili, avec 23 points et une unité de plus que l'Argentine, pointe à la quatrième place du classement, la dernière qualificative directement pour le Mondial. L'Uruguay est en train de suivre le chemin inverse. Après un très bon début dans ces éliminatoires, la Celeste cale et se retrouve en train de dilapider son pécule avantageux de points. Les partenaires de Suarez, qui faisait son retour, se sont inclinés pour la troisième fois de rang, cette fois sur la pelouse du Pérou (1-2).Pourtant, la sélection d'Oscar Tabarez avait pris les devants grâce à un but de Carlos Sanchez, trouvé par Suarez (1-0, 30e). Mais cet avantage n'a tenu que quatre minutes, le temps pour Guerrero de répliquer (1-1, 34e). Après l'heure de jeu, Flores a mis à terre l'Uruguay (2-1, 62e), qui a terminé à dix après l'expulsion d'Urreta (76e).Toujours troisième dans ces qualifications, l'Uruguay ne compte plus qu'un point d'avance sur l'actuel barragiste, l'Argentine, alors que les deux pays doivent encore s'affronter. Et cette défaite de la Celeste a eu une autre conséquence : la qualification officielle du Brésil pour l'épreuve planétaire.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages