Foot - CM - Europe - Qualifications Coupe du monde 2018 : Le point sur les matches de dimanche

L'Equipe.fr
L'Allemagne, l'Angleterre et la Pologne ont l'occasion, dimanche, de creuser leur avance en tête de leur groupe dans les qualifications au Mondial 2018. Le point sur ces trois groupes, engagés ce dimanche.

L'Allemagne, l'Angleterre et la Pologne ont l'occasion, dimanche, de creuser leur avance en tête de leur groupe dans les qualifications au Mondial 2018. Le point sur ces trois groupes, engagés ce dimanche.Groupe C : l'Allemagne, reçue cinq sur cinq ?Victorieuse de ses quatre premiers matches qualificatifs, l'Allemagne devrait poursuivre son sans-faute sur la pelouse de la surprenante équipe d'Azerbaïdjan, actuelle troisième du groupe C. Le champion du monde, qui compte déjà cinq points d'avance sur ses deux premiers poursuivants (l'Irlande du Nord et l'Azerbaïdjan), ferait même déjà un grand pas vers la Russie en cas de succès. Un temps incertain, Khedira est apte et sera normalement le capitaine de la Mannschaft en l'absence de Neuer. Draxler et Mario Gomez sont aussi rétablis. Seul Özil ne s'est pas entraîné samedi.Les matches et le classement du groupe CHuitième de finaliste du dernier Euro (0-1 face à Galles), l'Irlande du Nord a l'occasion de conforter son statut de dauphin et de reléguer la Norvège, bien mal partie (1 victoire pour 3 défaites), à sept points. Enfin, la République tchèque va tenter de se relancer en allant défier la toujours très faible sélection de Saint-Marin.Groupe E : Une occasion en or pour la PologneEn déplacement au Monténégro, la Pologne, privée de Krychowiak, peut faire le trou en tête du groupe E. Une victoire de la bande à Lewandowski et Glik relèguerait son actuel dauphin à six points, presque un gouffre. En revanche, un succès du Monténégro permettrait au pays des Balkans de chiper la première place à son hôte du jour à la différence particulière.Les matches et le classement du groupe ELe perdant du match Roumanie – Danemark pourrait bien le regretter. Ces deux formations pointent respectivement à cinq et quatre points de la Pologne et un revers pourrait s'avérer rédhibitoire dans la course à la première place (sauf en cas de défaite de la Pologne, évidemment), la seule donnant un accès direct à l'épreuve finale. L'Arménie, qui reçoit le Kazakhstan plus tôt dans la journée, doit gagner pour toujours y croire.Groupe F : l'Angleterre sans RooneySi la Lituanie n'a perdu qu'à une seule reprise depuis le début des éliminatoires, elle ne devrait pas empêcher l'Angleterre, leader serein de ce groupe F, de continuer sur sa lancée. D'autant que les Trois Lions ont aisément remporté leurs deux précédentes confrontations contre elle, en 2015 (4-0 et 3-0). Pour cette rencontre, Gareth Southgate a innové, en convoquant les milieux de Southampton Nathan Redmond et James Ward-Prowse. Il a également surpris en laissant de côté Wayne Rooney, rappelant Jermain Defoe (34 ans), quatre ans après sa dernière sélection, et le milieu de West Bromwich Jake Livermore.Les matches et le classement du groupe FDeuxième du groupe F à deux points de l'Angleterre et elle aussi toujours invaincue (2 victoires, 2 nuls), la Slovénie se rend en Écosse. Un déplacement qui s'annonce périlleux, d'autant que les Écossais n'ont plus le choix. Actuellement avant-derniers, ils doivent absolument s'imposer s'ils veulent demeurer en lice pour la qualification. Déjà reléguée à quatre points de l'Angleterre, la Slovaquie ne doit pas fauter à Malte, sous peine de se voir totalement décrochée.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages