Foot - CM - L'association européenne des clubs (ECA) s'oppose à une Coupe du monde tous les deux ans

·1 min de lecture

Réunie ce jeudi à Paris, l'ECA s'est notamment opposée de manière unanime au projet porté par la FIFA pour l'organisation d'un Mondial tous les deux ans. Présidé par Nasser Al-Khelaïfi, le Conseil d'administration de l'association européenne des clubs (ECA) s'est réuni à Paris ce jeudi. Dans un communiqué publié à l'issue des discussions, les dirigeants des clubs européens mettent en avant leur rejet « unanime » du projet de Coupe du monde organisée tous les deux ans porté par la FIFA. « Une position qui représente plus de 240 clubs de football professionnels européens, dont les joueurs constituent la grande majorité de toute Coupe du Monde de la FIFA », précise l'ECA. lire aussi Pourquoi Noël Le Graët ne dit pas non à une Coupe du monde tous les deux ans Plus globalement, l'association insiste sur la nécessité de redessiner le calendrier des rencontres internationales. « Les prochains cycles du calendrier international masculin et féminin doivent être développés d'une manière qui (1) assure le bon équilibre entre les besoins du football de club et du football international, (2) offre des garanties sur la protection des joueurs, ce qui est apparemment négligé par les propositions actuelles, et (3) prenne en compte le rôle central et la voix du football de clubs et de l'ECA dans toute prise de décision. » lire aussi Coupe du monde tous les deux ans : un projet dans l'impasse Le Conseil d'administration partage également ses inquiétudes quant à l'organisation de la future CAN et les fenêtres internationales de début 2022 alors que la situation sanitaire empire à nouveau. Une refonte du fair-play financier « pour aligner l'approche réglementaire sur les réalités de l'époque » est également estimée nécessaire par les dirigeants de l'ECA.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles