Foot - CM - La Norvège organisera un congrès en juin pour décider de boycotter le Mondial 2022 au Qatar

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Réunis en congrès, certains clubs de football Norvégiens conseillent à l'équipe nationale de boycotter le Mondial 2022, prévu au Qatar. La violation des droits humains et le nombre de décès dans les préparatifs de l'évènement sont remis en cause. La décision sera prise en juin. En juin prochain, le football norvégien se réunira afin de valider ou non le boycott de l'équipe nationale norvégienne pour la Coupe du monde de 2022, au Qatar. Après l'enquête renversante de The Guardian, affirmant que pas moins de 6 500 migrants sont morts depuis le début de l'attribution du Mondial au Qatar, la Norvège dénonce également les multiples violations des droits humains. Si 146 voix ont voté contre ce boycott, le 20 juin prochain aura quand même lieu un congrès extraordinaire accompagné d'un comité de réflexion. Le président de la fédération reste sceptique « Le fait que la corruption, l'esclavage moderne et un nombre élevé de morts soient à la base de la chose la plus importante que nous ayons, la Coupe du monde, n'est absolument pas acceptable », a souligné Tromsoe IL, premier club norvégien à réclamer un boycott. « Si le coup d'envoi au Mondial est donné au Qatar l'an prochain, ce sera sur un cimetière », a renchéri Kenneth Kjelsnes, un membre du Rosenborg - club le plus titré du pays -, à la radiotélévision NRK. En revanche, le président de la fédération, Terje Svendsen, reste sceptique quant à ce boycott étant donné que la Norvège n'a pas participé à une compétition internationale majeure depuis l'Euro 2000.