Foot - Le Comité International Olympique préoccupé par l'idée d'une Coupe du monde tous les deux ans

·2 min de lecture

Alors que la FIFA pousse en faveur d'une Coupe du monde tous les deux ans, le Comité International Olympique (CIO) a exprimé ses réserves sur le sujet, en raison des conséquences sur les autres sports, l'égalité hommes-femmes et la santé des athlètes. Le comité international olympique a fait part de sa préoccupation concernant l'éventualité d'une Coupe du monde de football tous les deux ans. La commission exécutive de l'instance, réunie ce samedi à Athènes, a publié un communiqué sur le sujet, relayant les réserves exprimées par nombre d'acteurs du dossier. lire aussi Paolo Maldini opposé au projet de Coupe du monde tous les deux ans Le CIO a listé dans son communiqué trois types de problèmes évoqués par les différentes parties prenantes : - « L'impact sur les autres sports : augmenter la fréquence des Coupes du monde créerait un clash avec d'autres événements majeurs du calendrier (tennis, cyclisme, golf, gymnastique, natation, athlétisme, Formule 1 et bien d'autres). Cela amoindrirait la diversité et le développement des sports autres que le football. » - « L'égalité Hommes-Femmes : l'augmentation des compétitions masculines constituerait un défi pour la promotion du football féminin. » - « La santé des joueurs : doubler la fréquence de la coupe du monde créerait une tension massive sur la santé physique et mentale des joueurs. » le CIO dit « partager ces inquiétudes et soutient l'appel de différentes parties prenantes à une plus grande consultation, incluant les représentants des athlètes, qui n'a objectivement pas eu lieu. » Une Coupe du monde tous les deux ans les années paires pourrait également avoir un impact sur un autre événement auquel le CIO est attaché : les Jeux Olympiques... lire aussi Chronique de Philipp Lahm : pourquoi une Coupe du monde tous les deux ans est une mauvaise idée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles