Foot - Concacaf - Les grandes dates de la carrière d'André-Pierre Gignac chez les Tigres de Monterrey

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

André-Pierre Gignac a remporté la Ligue des champions de la Concacaf, dans la nuit de mardi à mercredi, avec les Tigres de Monterrey. Son huitième titre avec le club mexicain, le premier d'envergure, à l'international. L'histoire d'amour entre André-Pierre Gignac et les Tigres de Monterrey s'est enrichie d'un nouveau chapitre, dans la nuit de mardi à mercredi, à Orlando. Battue trois fois en finale de la Ligue des champions de la Concacaf (2016, 2017, 2019), l'équipe mexicaine a remporté, pour la première fois son histoire, cette compétition réunissant les meilleures équipes d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes, en battant le Los Angeles FC après avoir pourtant été menée au score (2-1). lire aussi Les Tigres de Monterrey remportent la Ligue des champions de la Concacaf grâce à André-Pierre Gignac Une finale dont Gignac a été le héros, puisque c'est lui qui a inscrit le but de la victoire (84e). Il s'agit du premier titre international d'envergure de l'attaquant français - le huitième avec les Tigres - qui a vécu de grands moments au Mexique depuis son arrivée à Monterrey, en juin 2015. Florilège. lire aussi André-Pierre Gignac (Tigres de Monterrey) : « C'était notre tour » de gagner la Ligue des champions de la Concacaf 6 août 2015 : la première finale (perdue) « Ça fait mal. » C'est par ces trois mots que Gignac a commenté sa première finale avec les Tigres, en Copa Libertadores, face à River Plate. L'équipe de Monterrey s'était inclinée 3-0 lors du match retour, après avoir tenu le nul (0-0) à l'aller. Le Français avait manqué l'opportunité d'ouvrir le score en première période (23e), alors que les Argentins n'avaient pas encore marqué. 13 décembre 2015 : le premier titre

Six mois après son arrivée au Mexique, Gignac remporte face aux Pumas son premier titre (1-4 a.p., 4-2 aux t.a.b. ; 3-0 à l'aller), le Tournoi d'ouverture du Championnat du Mexique, qui est le troisième de sa carrière après les Coupes de la Ligue décrochées avec l'OM en 2011 et 2012. Le Français, qui avait inscrit le but de son équipe lors de la prolongation de ce match retour fou, avant d'inscrire son tir au but, sera sélectionné pour l'Euro 2016 quelques mois plus tard. 28 avril 2016 : le début d'une série noire en Ligue des champions de la Concacaf Gignac et les Tigres s'inclinent face au grand rival de Club America en finale de la C1 de la Concacaf (0-2 à l'aller ; 1-2 au retour). Ils s'inclineront à ce stade de la compétition en 2017, face à Pachuca (1-1, 0-1), et en 2019, contre les Rayados de Monterrey (0-1, 1-1). 19 octobre 2019 : le 100e but dans un contexte polémique

Sur le terrain de Veracruz, Gignac inscrit son 100e but en Championnat sous les couleurs des Tigres dans des conditions particulières : sans salaire depuis plusieurs mois, les adversaires de l'équipe de Monterrey protestent contre leurs conditions de travail en restant complètement passifs lors des premières minutes. 1er mars 2020 : le chef-d'oeuvre

Deux buts sur des penalties (45e+5, 56e) et un retourné acrobatique (59e) : Gignac dompte les Pumas à lui tout seul (3-0) en Championnat. Sa dernière réalisation, exceptionnelle, lui vaudra d'être nommé pour le prix Puskas décerné par la FIFA, qui récompense le plus beau de l'année. 23 novembre 2020 : le doublé et le record Face à Toluca (2-1), Gignac inscrit un doublé qui permet à son équipe de se qualifier pour la phase finale du Tournoi d'ouverture. Deux buts qui permettent au Français de devenir le meilleur buteur européen de l'histoire du Championnat mexicain (125 réalisations). Le précédent record était détenu depuis 1946 par l'Espagnol Isidro Langara (124).