Foot - Concacaf - Ronnie Brunswijk, vice-président du Surinam, titulaire à 60 ans lors d'un match de la ligue de la Concacaf

·1 min de lecture

Le vice-président du Surinam, Ronnie Brunswijk, a disputé le 8e de finale aller de la ligue de la Concacaf avec le club de l'Inter Moengotapoe dont il est propriétaire. Soixante ans et capitaine de son équipe. La scène, pour le moins improbable, s'est déroulée mardi soir en 8e de finale aller de la ligue de la Concacaf lors du match entre l'Inter Moengotapoe et le CD Olimpia (Honduras). Ronnie Brunswijk, vice-président du Surinam, est également le propriétaire et le président de l'Inter Moengotapoe. Il a été aligné en attaque, aux côtés de Damian Brunswijk, numéro 10 et membre de sa famille, et a joué 54 minutes. Floqué du numéro 61, pour son année de naissance, Ronnie Brunswijk n'a pu éviter la lourde défaite de son équipe (0-6). À 60 ans et 198 jours, l'homme politique, ancien chef rebelle contre le dictateur Desi Bouterse dans les années 1980, devient le joueur le plus âgé à disputer un match international de clubs. Un record qu'il ne pourra pas améliorer dès le match retour car il ne jouera pas au Honduras en raison de ses problèmes judiciaires. Riche homme d'affaires, il a été condamné pour trafic de drogue par contumace à 8 ans de prison en 1999 par la justice néerlandaise (l'ancienne puissance coloniale) et à 10 ans par la justice française mais le Surinam n'extrade pas ses ressortissants. lire aussi Toute l'actualité du football

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles