Foot - Consultation - All Star - Consultation : choisissez les défenseurs centraux pour vos équipes du All Star Game européen

L'Equipe.fr
L’Equipe

Quel serait le vainqueur d'un affrontement entre les onze meilleurs joueurs européens et les onze meilleurs joueurs du reste du monde ? Pour se faire une idée, nous vous proposons de voter pour constituer les deux meilleures équipes de ce All Star Game imaginaire de la saison. Ce jeudi, élisez vos défenseurs centraux.TEAM EUROPESergio Ramos (ESP/Real Madrid)Déjà auteur de sept buts en 34 matches toutes compétitions confondues cette saison, le recordman des sélections avec la Roja (34 ans, 170 sél., 21 buts) vieillit bien. Car même s'il affiche parfois un peu moins de dynamisme et de clairvoyance - comme contre Manchester City, 1-2, en 8es de C1 aller, le 26 février -, sa monstrueuse expérience lui permet de demeurer à un très haut niveau.Consultation all star game européen : élisez vos gardiens et vos latérauxRaphaël Varane (FRA/Real Madrid)La complémentarité avec Sergio Ramos du champion du monde (27 ans, 64 sélections, 5 buts) n'est plus à démontrer et elle s'est encore exprimée avec éclat cette saison. Auteur de trois buts et une passe décisive, l'ex-Lensois affiche une excellente forme physique et se montre d'une grande régularité, en particulier en C1.Virgil van Djik (HOL/Liverpool)Champion d'Europe en titre, il a certes subi une élimination en huitièmes de finale cette saison contre l'Atlético de Madrid (0-1, 2-3 a.p., le 11 mars) et a accusé, à l'image de l'ensemble des Reds, une baisse de régime, juste avant l'interruption due au coronavirus. Mais le Néerlandais (28 ans, 33 sélections, 4 buts) a pour le reste survolé les débats, tant par sa présence physique que par son aisance technique, inscrivant au passage quatre buts.Harry Maguire (ANG/Manchester United)Défenseur le plus cher de l'histoire depuis l'été dernier et son passage de Leicester à Manchester United pour 87 M€, l'international anglais (27 ans, 26 sélections, 1 but) a jusqu'ici moins justifié son prix que son « dauphin », Virgil Van Dijk (84 M€, en janvier 2018). Mais au sein de Red Devils globalement décevants, il montre quand même ses qualités, en particulier dans le jeu aérien, où il excelle.Gérard Piqué (ESP, FC Barcelone)L'expérimenté défenseur espagnol (33 ans, 103 sélections, 5 buts), ne réussit certes sans doute pas sa meilleure saison avec le Barça. Mais au sein d'une charnière mouvante - puisqu'il était associé, avant l'interruption, à Samuel Umtiti ou à Clément Lenglet, qui était devenu son partenaire privilégié, mais a baissé de pied - il demeure un rouage essentiel du leader de la Liga.Leonardo Bonucci (ITA, Juventus Turin)À 33 ans, le capitaine de la Juventus (95 sélections, 7 buts avec l'Italie), qui a prolongé son contrat jusqu'en 2024, apparaît au sommet de son art cette saison, où il a déjà inscrit quatre buts, tous décisifs. Véritable âme du club, il dirige avec beaucoup d'autorité et d'agressivité la défense des Bianconeri tout en faisant preuve d'un sens du placement hors pair et d'une qualité de relance élevée.Milan Skriniar (SLQ, Inter Milan)Arrivé de la Sampdoria Gênes à l'été 2017, le défenseur central international slovaque (25 ans, 31 sélections) était en train d'accomplir une nouvelle saison solide à l'Inter Milan. Fiable, régulier et élégant, ce joueur qui avait été suivi de près par le Barça en 2018 (avant d'être prolongé jusqu'en 2022), poursuit tranquillement sa progression, avec une marge qui reste très prometteuse.Mats Hummels (ALL, Bor. Dortmund)Formé au Bayern Munich (2003-janvier 2008), il est parti à 19 ans à Dortmund (jan. 2008-2016), avant de revenir en Bavière (2016-2019), puis de repartir l'été dernier au... Borussia. Le champion du monde 2014 (31 ans, 70 sélections, 5 buts) y a très bien entamé son deuxième passage, car il réussissait avant l'interruption une belle saison, avec ses qualités connues de défenseur très technique. Et ce, malgré l'élimination par le PSG en C1 (2-1, 0-2).TEAM RESTE DU MONDEThiago Silva (BRE, PSG)Après une première partie de saison de très haut niveau, « O monstro » brésilien (35 ans, 88 sélections, 7 buts), qui arrive en fin de contrat au PSG, où il évolue depuis 2012, a été freiné fin janvier par une blessure à l'aine et est apparu en difficulté lors du huitième de finale aller de C1 à Dortmund (1-2, le 18 février, ne disputant pas le retour, 2-0, le 11 mars). En forme, il reste sans doute l'un des défenseurs axiaux les plus complets du monde.Marquinhos (BRE, PSG)Certes souvent utilisé au milieu cette saison, où il tire d'ailleurs bien son épingle du jeu, le Brésilien (25 ans, 46 sélections, 1 but) reste avant tout un défenseur central hyper-complet. Il est crucial pour le PSG, autant sur le plan technico-tactique qu'au niveau mental et du leadership, comme il l'a prouvé avec éclat lors de son dernier match à ce jour, lors de la qualification du PSG pour les quarts de finale de la C1 (2-0 contre Dortmund, le 11 mars).Kalidou Koulibaly (SEN, Naples)En raison de problèmes récurrents à une cuisse, le Sénégalais (28 ans, 33 sélections, 1 but) n'a disputé qu'un seul match en 2020 (le 9 février contre Lecce, 2-3, en Serie A). Mais avant d'être stoppé, il avait réussi une excellente première partie de saison avec Naples (où il évolue depuis 2014), en faisant valoir son impressionnante puissance et son autorité dans les duels, en particulier en Ligue des champions.Diego Godin (URU, Inter Milan)Après neuf saisons riches à l'Atlético de Madrid, le défenseur uruguayen (34 ans, 135 sélections, 8 buts) a rejoint l'été dernier l'Inter Milan. Certes moins saignant qu'à sa plus grande époque, il n'est plus systématiquement titularisé, mais a quand même disputé 25 matches toutes compétitions confondues et apparaît encore à un niveau tout à fait honorable.Nicolas Otamendi (ARG, Manchester City)Même s'il n'est pas toujours titulaire, en particulier en Premier League, l'Argentin (32 ans, 70 sélections, 4 buts) reste un élément important de l'effectif de Pep Guardiola à Manchester City (qu'il a rejoint en 2015). Son profil de défenseur central massif, costaud et dur sur l'homme offre en effet une variété précieuse dans ce secteur à l'entraîneur espagnol, malgré quelques sautes de concentration.Luiz Felipe (BRE, Lazio Rome)Arrivé en 2016 à la Lazio en provenance de la Salernitana, ce jeune défenseur central brésilien (23 ans) très à l'aise sur le plan technique, progresse lentement mais sûrement. Même s'il a été peu utilisé au niveau européen (C3), il s'est imposé de plus en plus comme titulaire en Serie A et a contribué à la solidité de la Lazio, meilleure défense du championnat (23 buts concédés).Gabriel Magalhaes (BRE, Lille)Après deux prêts peu concluants à Troyes et au Dynamo Zagreb en 2017-2018, ce jeune brésilien (22 ans), recruté par Lille dès janvier 2017, a émergé il y a un peu plus d'un an. Cette saison, il a découvert la Ligue des champions, certes parfois un peu douloureusement. Mais il progresse très vite et s'affirme comme un excellent défenseur central de L1, très puissant et suscitant de plus en plus de convoitises.Diego Carlos (BRE, Séville FC)Ce défenseur central brésilien élégant et racé s'est affirmé pendant trois saisons à Nantes, où il était arrivé en provenance d'Estoril (POR) en 2016. Âgé de 27 ans, il a réussi son passage à l'échelon supérieur depuis l'été dernier, puisqu'il s'est imposé comme titulaire au Séville FC, actuel quatrième de Liga.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi