Foot - Copa America - L'Argentine conditionne à un « strict protocole » l'accueil de tous les matches de la Copa America

·1 min de lecture

L'Argentine, qui s'apprête à accueillir la Copa America, a formulé des exigences strictes au niveau sanitaire. À moins de trois semaines du début de la Copa America, l'Argentine a conditionné au respect d'un « strict protocole » sanitaire son engagement à organiser l'intégralité de la compétition, après le désistement de la Colombie, co-organisatrice. « Nous devons être assurés que la Conmebol, l'instance du football sud-américain, soit capable de répondre aux exigences que nous formulons », a déclaré jeudi à la radio le chef du gouvernement, Santiago Cafiero.

Ces conditions ont été soumises mercredi lors d'une réunion à Buenos Aires entre le président Alberto Fernandez et le chef de la Confédération sud-américaine, Alejandro Dominguez. Parmi elles figure la réduction de la taille des délégations. Une flambée des cas de Covid-19 en Argentine La co-organisation du tournoi continental, prévu du 13 juin au 10 juillet, a été retirée à la Colombie la semaine dernière en raison du climat social explosif dans ce pays, qui a fait plus de 40 morts. Des représentants de la Conmebol ont visité des stades ces derniers jours en Argentine afin de voir si elle peut y faire jouer les quinze rencontres prévues en Colombie, notamment la finale du 10 juillet. Mais l'Argentine est confrontée à une flambée de Covid-19 et déplore un total de 75 588 décès et plus de 3,6 millions d'infections, sur 45 millions d'habitants.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles