Foot - Copa America - Portée par Messi, l'Argentine se balade face à l'Équateur et fonce en demi-finales de la Copa America

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Auteur de deux passes décisives et d'un but sur coup franc, Lionel Messi a permis à l'Argentine d'écraser l'Équateur (3-0) et de rejoindre la Colombie en demi-finales de la Copa America. Lionel Messi est en mission, celle d'offrir un titre à une équipe d'Argentine qui n'a plus rien gagné depuis 2008 et les Jeux de Pékin. Dans la nuit de samedi à dimanche, le Barcelonais a offert un nouveau récital lors de la victoire autoritaire face à l'Équateur (3-0) en quarts de la Copa America. lire aussi Le résumé du match en vidéo Le numéro 10 a délivré deux passes décisives en plaçant sur orbite Rodrigo De Paul, qui n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond (40e), et Lautaro Martinez, qui n'avait plus qu'à tromper le gardien (84e). En patron, Messi a décidé de conclure lui-même la soirée idyllique de l'Albiceleste en marquant un nouveau but splendide sur coup franc direct (90e+3). Avant cela, il avait trouvé l'intérieur du poteau sur une frappe croisée du gauche (25e). Quatre buts et quatre passes Cette performance XXL permet au sextuple Ballon d'Or d'être à la fois le meilleur buteur (4) et le meilleur passeur (4) de la compétition. L'Argentine poursuit son sans-faute ponctué par quatre victoires pour un match nul en ouverture du tournoi face au Chili (1-1). En demies, les hommes de Lionel Scaloni auront fort à faire : ils seront opposés mercredi à la Colombie, tombeuse un peu plus tôt dans la nuit de l'Uruguay (0-0, 4-2 aux t.a.b.) au terme d'une prestation convaincante. lire aussi Le tableau complet de la Copa America

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles