Foot - Copa America - URU - Uruguay : un membre du service de sécurité arrêté en pleine Copa America pour harcèlement sexuel

·1 min de lecture

Un membre du service de sécurité de l'équipe d'Uruguay, engagée à la Copa America, a été arrêté ce lundi, soupçonné de harcèlement sexuel sur une employée de la Conmebol dans un hôtel. Nouvelle affaire dans une édition de la Copa America décidément très mouvementée. La Confédération sud-américaine de football (Conmebol) a annoncé avoir déposé « une plainte pour harcèlement sexuel visant un membre d'une délégation ». Selon divers médias sud-américains, c'est un membre du personnel de sécurité de l'équipe d'Uruguay qui est dans le collimateur. Celui-ci aurait tenté d'embrasser une employée de la Conmebol dans un hôtel, avant de lui offrir de l'argent pour obtenir un rapport sexuel en échange. L'homme a été immédiatement renvoyé par la Fédération uruguayenne, et a été placé en garde à vue par la police.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles