Foot - Coronavirus - Coronavirus : le gouvernement repousse les jauges proportionnelles à la taille des stades

·1 min de lecture

Le gouvernement a fait voter un amendement visant à annuler celui adopté en commission des lois le 29 décembre dernier pour rendre les jauges proportionnelles à la taille des stades ou des salles de spectacle. Le gouvernement a fait adopter lundi un amendement visant à préserver sa décision d'appliquer des jauges de 5 000 spectateurs en extérieur et 2 000 en intérieur, quelle que soit la capacité du stade ou de la salle. Le 29 décembre dernier, sous l'impulsion du député Sacha Houlié (La République En Marche), la commission des lois avait adopté un amendement instaurant la proportionnalité de la jauge en fonction de la capacité. Cet amendement serait entré en vigueur après adoption de la loi sur les outils de gestion de la crise sanitaire. Mais lundi, le gouvernement a fait voter un amendement modifiant celui-ci pour le vider de son objet. « Tenir compte de la caractéristique de chaque établissement » « (....) Quand on commence à appliquer des jauges proportionnées dans des établissements accueillants du public, il faut compter les mètres carrés, a expliqué Olivier Véran le ministre de la Santé en séance à l'Assemblée Nationale. On l'a vu avec les centres commerciaux, c'est un débat sans fin qui risque de tuer le dispositif. La règle du prorata a l'air simple sur le papier mais elle est très compliquée à mettre en oeuvre et elle est inappropriée au regard de la diversité des configurations des lieux accueillant du public [...] Nous tiendrons compte de la caractéristique de chaque établissement, mais pas de proportionnalité qui nous engagerait sur un dispositif que nous ne pourrons pas tenir. » Le ministre de la Santé n'a toutefois pas précisé comment le gouvernement allait « tenir compte de la caractéristique de chaque établissement » pour ce qui concerne les enceintes sportives.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles