Foot - Coronavirus - Coronavirus : quels pays accueillent encore du public dans les stades de football ?

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Une carte actualisée synthétise les différentes politiques d'accueil du public dans les stades en Europe. Une cartographie de l'accueil du public dans les stades réalisée par le cabinet LTT Sports et citée lundi par l'Observatoire du Sport Business montre que le huis clos est la règle en Europe et l'admission du public - toujours en nombre limité - l'exception à ce stade de la pandémie de Covid-19. En Islande et en République tchèque, la question de l'accueil du public ne se pose même pas puisque le Championnat a été arrêté dans ces pays en raison de l'aggravation de la crise sanitaire.

L'Ouest ferme, l'Est entrouvre A l'Ouest du continent, seule l'Irlande du Nord et la Scandinavie (Danemark, Norvège et Suède) accueillent encore un peu de public (600 personnes par match maximum en Norvège par exemple). A l'Est, la Biélorussie, qui s'était distinguée lors de la première vague par la décision controversée de poursuivre son Championnat avec du public, limite désormais l'accès de ses stades à 25 % de leur capacité. Le record revient à la Hongrie avec un feu vert à des jauges pouvant aller jusqu'à 40 % des capacités. Moscou non, Saint-Pétersbourg oui La règle peut changer au sein d'un même pays (c'était encore le cas il y a peu en France). En Russie, aucun spectateur n'est autorisé dans les stades de la région de Moscou, mais le Zénith Saint-Pétersbourg, à 700 km de la capitale à vol d'oiseau, peut accueillir un peu plus de 20 000 spectateurs par match, soit 30 % de la capacité de son stade, la Gazprom Arena (68 130 places). Rappelons que la présence de spectateurs est autorisée par l'UEFA en Ligue des champions et en Ligue Europa, dans la limite de 30 % de la capacité des stades, mais que ce sont bien les gouvernements de chaque pays qui décident en dernier ressort. En France, par exemple, il n'y a pas d'exception européenne aux huis clos. Nice pourra aller à Prague De son côté, Nice pourra se rendre à Prague, jeudi, pour disputer son match de Ligue Europa contre le Slavia, en dépit de l'arrêt du Championnat tchèque. Comme avait pu le faire Lille le 20 octobre pour affronter le Sparta (1-4).