Foot - Coronavirus - Quatre Argentins privés du match au Brésil en qualifications pour la Coupe du monde ?

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les Argentins Giovani Lo Celso, Cristian Romero (Tottenham), Emiliano Martinez et Emiliano Buenda (Aston Villa) pourraient être privés du match de l'Albiceleste au Brésil (qualifications pour la Coupe du monde 2022, ce dimanche, 21 heures). Et ce, à cause de leur présence en Angleterre lors des 14 derniers jours. L'Agence brésilienne de veille sanitaire (ANVISA) a tranché. Au terme de l'enquête qu'elle a ouverte pour s'assurer que les internationaux argentins Giovani Lo Celso, Cristian Romero (Tottenham), Emiliano Buendia et Emiliano Martinez (Aston Villa) n'avaient pas violé le protocole sanitaire, elle a recommandé de les mettre immédiatement à l'isolement, ce qui les empêcherait de participer au Brésil-Argentine de ce dimanche (21 heures, à Sao Paulo, à suivre en direct commenté), en qualifications pour la Coupe du monde 2022. La Fédération argentine tente d'obtenir une dérogation En vertu d'une ordonnance fédérale datant de juin dernier, toute personne ayant séjourné dans quatre pays (dont le Royaume-Uni) les 14 jours précédant son entrée sur le territoire brésilien doit se soumettre à une quarantaine. Or ces quatre joueurs ne l'ont pas fait et seraient ainsi sanctionnés. Mais la Fédération argentine a mis en avant l'accord passé entre les dix pays de la Conmebol (la Confédération sud-américaine) pour permettre aux joueurs de circuler et de participer aux matches des éliminatoires dans le cadre de la bulle sanitaire. Et elle tente de demander une autorisation exceptionnelle aux autorités de Sao Paulo pour permettre aux joueurs d'être alignés face à la Seleçao. lire aussi Les qualifications pour la Coupe du monde 2022 zone Amsud

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles